A- A A+

13 / 06
2014
> Thématiques : Économie / Tourisme

Depuis 2007 à Saint-Omer-de-Blain, Emmanuel et Jean-Michel Péard produisent du lait cru biologique mais également des yaourts et des desserts lactés. Grâce à un nouvel outil productif, l'exploitation familiale a augmenté sa production de 50%, créé deux emplois et vient de lancer une nouvelle gamme de produits laitiers sous l'appellation Invitation à la Ferme.

Une nouvelle machine augmente la production des yaourts et des desserts lactés.Sur les 85 hectares que compte la ferme Péard à Saint-Omer-de-Blain, des vaches de race Montbéliarde et Holstein produisent 300 000 litres de lait chaque année. Les frères Péard en livrent la moitié à la Colarena, coopérative laitière située à Campbon, et transforment les 150 000 litres restants en produits laitiers. Une activité qui a vu son volume décupler en sept ans : "Lorsque nous avons lancé la yaourterie en 2007, nous transformions 15 000 litres par an tout au plus !", se rappelle Jean-Michel Péard, en charge de la transformation.

Dans les deux ans à venir, l'objectif est de transformer 200 000 litres, car travailler avec du lait cru directement sorti du pis de la vache permet de proposer des produits différents."98 % des yaourts que l'on trouve sur le marché sont fabriqués à partir de lait standardisé. Notre lait, qui n'est pas homogénéisé après pasteurisation, contient plus de matières grasses et de protéines. C'est un lait beaucoup plus riche qui nous permet de proposer des produits bios différents."

Yaourts, riz au lait ou crèmes dessert sont commercialisés majoritairement en Loire-Atlantique au travers d'un réseau d'AMAP (Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne), mais également dans des magasins bios, en grandes surfaces et en cantines scolaires par l'intermédiaire de l'association Manger Bio 44.

Créer de l'emploi en relocalisant la valeur ajoutée

Pour rendre leurs produits accessibles au plus grand nombre, les frères Péard ont investi en 2012 dans un nouvel outil de transformation (grâce notamment à une aide de 75 000 € de la Région Pays de la Loire). "Nous sommes désoemais en capacité de produire 50 % de produits laitiers en plus", estime Jean-Michel Péard, "et ceci dans de meilleures conditions de travail car le transfert du lait de la cuve aux pots se fait désormais automatiquement". En relocalisant une partie de la valeur ajoutée, qui se fait majoritairement au niveau de la transformation par les industriels, l'exploitation a même pu créer deux emplois en CDI sur l'exploitation."

L'exploitation commercialise depuis peu ses produits sous l'appellation "Invitation à la Ferme", conjointement avec trois autres exploitations : les fermes de Ker Ar Beleg (Trehouergat, 29), du Ptit Gallo (Montreuil-le-Gast, 35) et de la Futaie (La Chaize-le-Vicomte, 85). "Sous un même packaging où seul le nom de la ferme d'origine varie, nous proposons des produits issus du lait de vaches différentes : Montbéliarde, Holstein, mais aussi Nantaise ou Pie Rouge des Plaines. Cela permet aux gens de redécouvrir les différentes races de vaches et de remettre du lien entre la production et la consommation !"

Pour en savoir plus : www.invitationalaferme.fr

 

Vidéo : Pierre Bordais

 

Présentation de la nouvelle gamme "Invitation à la ferme" :

Télécharger le fichier audio

 

Relocaliser la transformation :

Télécharger le fichier audio

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information