A- A A+

27 / 06
2014
> Thématiques : Économie / Tourisme, Emploi

Malgré un chiffre d’affaire inférieur de 30 % à celui qu’elle faisait avant la crise, l’entreprise Mécanoutil, à Mésanger, conserve son personnel et continue d’innover. Mais même pour ce fabricant de machines-outils solidement installé sur son marché, la question du financement s’est avérée capitale.

Une capacité d'innovation toujours aussi forteDepuis 1973, Mécanoutil, basé à Mésanger, fabrique des machines-outils pour les fabricants de volets roulants et des outils de poinçonnage pour les fabricants de menuiseries en aluminium. Des machines qui ont pour but d’améliorer la productivité des ateliers.

"Nos machines les plus répandues portent sur la fabrication des tabliers de volets roulants : elles permettent d’assembler, en 3 à 5 minutes, un tablier complet, alors que cette opération prend un quart d’heure manuellement", estime Jean-Marie Ravier, directeur de l’entreprise. "Pour nos clients, la rentabilité est donc très rapide : la durée d'amortissement est comprise en 1 an et 2 ans et demi". Sur ces marchés de niche, l’entreprise vend néanmoins ses machines à des clients de toutes les tailles, du leader mondial français Bubendorff jusqu’aux petits fabricants locaux.

En période de crise, l'accès aux financements est capital

Malgré son savoir-faire et sa réputation, le chiffre d’affaire de l’entreprise est aujourd’hui de 30% inférieur à celui de 2007. "Il y a beaucoup de casse dans notre métier", admet Jean-Marie Ravier. "Des entreprises parfaitement saines disparaissent faute de financements car les banques sont frileuses. Or dans une activité comme la nôtre, avec des compétences très pointues notamment au niveau du bureau d’étude, nous sommes obligés, dans ce genre de situation, de limiter le potentiel."

Si Mécanoutil n’a pas pu continuer sur ses lignes de financement traditionnelles, elle a néanmoins pu compter sur une garantie de la Banque Publique d’Investissement et sur un prêt régional de redéploiement industriel (P2RI) de 375 000 €. "Aujourd’hui, nous ne sommes pas sortis de la crise car la conjoncture dans le bâtiment continue d’être difficile. Mais grâce au P2RI, nous arrivons quand même à développer de nouveaux produits tout en étant agressifs au niveau commercial."

Pour en savoir plus : www.mecanoutil.com


Vidéo : Pierre Bordais

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information