A- A A+

04 / 05
2012
> Thématiques : Formation / Apprentissage

Les apprenties esthéticiennes découvrent au Maroc les propriétés des plantes transformées en produits de soins et de beauté.Vingt-trois apprenties de 17 à 22 ans en formation esthétique et cosmétique au CFA de Saint-Herblain ont séjourné du 2 au 9 avril à Marrakech (Maroc) pour y parfaire leurs connaissances en produits de beauté et soins du corps. Une immersion au pays des huiles essentielles.


Marrakech, sa médina, son artisanat et sa place pittoresque Jemaa-el-Fna. Derrière la carte postale, une autre réalité échappe à bien des touristes. La ville rouge est une place forte de la cosmétologie : nombreux sont les professionnels qui viennent y dénicher de nouveaux produits naturels antirides et autres soins du corps à base d’huile d’argan ! Parties sur la route des huiles essentiels, 23 étudiantes du Centre de formation d’apprentis en esthétique et cosmétique à Saint-Herblain ont parfait leur apprentissage, du 2 au 9 avril, lors d’un séjour initiatique qui les a menées au cœur de la ville impériale puis plus au sud, à Essaouira.

 

Immersion au hammam

 

Visites des jardins aromatiques, rencontre avec un herboriste, petits cours de phytothérapie entre deux échoppes… « Nos apprentis ont découvert un autre visage de leur profession », explique Séverine Bezanson, directrice de la formation. A présent, « je pense qu’elles en connaissent un peu plus sur les vertus des plantes : les variétés de menthe et leur usage médicinal, les bienfaits du romarin, de la fleur d’oranger, l’argile "Rhassoul" ou encore de l’huile de ricin », ajoute  la responsable. Une sensibilisation riche d’échanges qui aura conduit le petit groupe à pousser l’immersion jusqu’aux bains des hammams pour mieux appréhender la dimension culturelle de ces lieux d’hygiène et de relaxation. « Le touché constitue la base du métier d’esthéticienne : se confronter aux pratiques traditionnelles de soins dans un hammam est une chance pour nos apprenties. Cette expérience qui relève de l’émotion, du partage, de l’intimité du corps participera à les conforter dans le choix d’exercer ou non cette profession à l’avenir », assure Séverine Bezanson.

 

90 % employées en CDI

 

Aidées par la Région qui a versé 7 830 €, les étudiantes ont financé une grosse partie du séjour en collectant 3 000 €, en porte-à-porte, après avoir dispensé des soins de beauté aux employés de bureaux implantés sur la zone Atlantis à Saint-Herblain. Une belle preuve d’autonomie pour ces jeunes diplômées d’un CAP, formées en alternance en vue d’obtenir un brevet professionnel esthétique cosmétique. Au terme de leur cursus, elles seront appelées à occuper des postes d’encadrement dans les centres de thalasso, les parfumeries, les instituts de beauté, etc. « 90 % de nos jeunes sont embauchées en CDI », affirme même la directrice qui cite en exemple le groupe Yves Rocher, l’un des principaux pourvoyeurs d’emplois dans le secteur.


Pour en savoir plus : www.cfa-coiffure-esthetique.fr



Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information