A- A A+

27 / 03
2015
Avec la création du lycée Aimé-Césaire (anciennement Sud-Loire) à Clisson, il a fallu aménager les abords pour permettre un accès sécurisé à tous. Le choix a été de privilégier la séparation des flux entre transports doux et véhicules motorisés.

Le lycée Aimé-Césaire a ouvert en septembre 2013. "Nous étions en plein dans le projet de pôle d’échange multimodal (PEM) sur la gare de Clisson, où la problématique de l’accès et de la gestion des flux était très prégnante", rappelle Raphaël Médard, directeur général des services de la Communauté de communes de la Vallée de Clisson. "Quand les élus ont validé le fait que nous assurions, en partenariat avec la ville, l’aménagement autour du lycée, nous avons réfléchi de la même façon et élargi le périmètre d’étude à tout le quartier."

Avec la construction du lycée Aimé-Césaire, ouvert à Clisson en septembre 2013, il fallait en effet repenser les abords pour permettre l’accès à tous les types de transports. "Nous souhaitions privilégier la séparation des flux au niveau de la plateforme, mais même avant, en orientant les modes doux vers un accès différent de celui des cars ou des véhicules légers."

Ce qui n’était alors qu’un parking dédié au complexe sportif est devenu une véritable plateforme, accueillant les différents usagers de la route : piétons, cyclistes, utilisateurs des transports en commun, automobilistes. "Nous avons essayé de faire un aménagement qui limite au maximum les croisements."

Importants travaux sur les routes

En amont, l’emplacement de l’établissement, en limite urbaine de la ville, a facilité la séparation des flux. Les cars viennent du nord-est, tandis que les cyclistes arrivent en majorité du sud-ouest. Les cars empruntent donc la rue du Champ Louet, puis la route de Saint-Crespin avant de rentrer sur le parking par celle de Bournigal. Ces routes ont fait l’objet d’importants travaux, allant jusqu’au reprofilage de la voie pour la première.

Sur la route de Bournigal, deux giratoires ont été aménagés, donnant accès aux parkings voitures et cars. Pour les cyclistes, un cheminement doux les fait passer par la route de la Dourie. Ils traversent ensuite le complexe sportif avant d’arriver sur le parvis du lycée.

Les travaux se sont élevés à 1,8 M€. Ils ont été financés par la Communauté de communes qui a bénéficié de participations de la Ville de Clisson (700 000 €), du Département de Loire-Atlantique (300 000 €) et de la Région des Pays de la Loire (176 000 €) dans le cadre du contrat territorial unique signé avec la Communauté de communes.

Pour en savoir plus : http://cesaire.e-lyco.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information