A- A A+

15 / 10
2015
Créée en 1998, l’association des Lézards animés travaille à "l’épanouissement de la personne autour d’activités créatives". Son chapiteau, construit en 2012 sur l’Île de Nantes, abrite une école de cirque qui compte plus de 500 adhérents à l’année.

Les Lézards animés forment plus de 500 personnes à l’année aux arts du cirque dans le Chapidock. Longtemps, les Lézards animés se sont faufilés à travers les quartiers nantais. L'association proposait çà et là ses ateliers de jongle ou d’acrobatie, dans des salles prêtées ou louées. Mais elle n’avait alors nul repaire réellement adapté à ses besoins.

Puis, en 2012, elle a bâti sur l’Ile de Nantes le Chapidock* : un chapiteau rond, tout de bois et de toile, s’étendant sur 540 m2 et s’élevant jusqu’à 12 mètres. Enfin, elle disposait d’un espace pour s’épanouir pleinement, notamment dans les airs avec ses trapèzes, ses tissus, ses cordes.

L’offre a ainsi été enrichie. La demande a explosé. Le Chapidock propose aujourd’hui des stages pendant les vacances, auxquels participent quelque 900 personnes : scolaires, centres de loisirs ou entreprises pour des initiations ou des séminaires. Des artistes viennent également s’y entraîner. Mais surtout, le lieu héberge une école de cirque tout public, destinée à une pratique de loisir.

D’une centaine d’adhérents à l’année, l’association est ainsi passée à plus de 500 en 2014-2015. "Ce n’est pas très étonnant pour une ville comme Nantes", explique Frédérique Gouriou, coordinatrice des Lézards animés. "Il y a ici des artistes de cirque et des passionnés, mais il n’y avait pas de lieu pour s’entraîner."

Le rêve des circassiens

Les Lézards animés - une équipe de dix personnes, dont huit intervenants cirque – ne restent pas pour autant reclus dans leur antre. Ils proposent toujours des ateliers à la "Manu", où tout a commencé, et dans les locaux de différentes structures. La prestation peut également être mixte : "Nous nous déplaçons pour faire quelques cours, et ensuite ils viennent profiter du matériel et des conditions le temps d’une séance ou d’un stage."

École de cirque, centre d’entraînement, le Chapidock peut aussi se transformer en salle de spectacles avec une capacité de 350-380 places. Mais la logistique est lourde. Il faut louer du matériel et changer la configuration du lieu ; si bien que les dates sont rares.

"Tous les circassiens de Nantes rêvent d’un grand centre, qui permettrait de jouer un peu plus sur la ville", glisse Frédérique Gouriou. Avec le travail fait depuis des années par les Lézards animés, entre autres, nul doute que le public existe déjà pour un tel lieu.

* L’investissement de 590 000 € a été financé par un emprunt de l’association et par des subventions publiques, dont une aide complémentaire de la Région des Pays de la Loire de 20 000 €.

Pour en savoir plus : www.lezards-animes.com

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information