A- A A+

06 / 01
2016
> Thématiques : Culture / Sport, Emploi
Depuis 2008, la mémoire bretonne a sa médiathèque à Saint-Herblain. Le Centre de ressources culturelles celtiques "Kreizenn Dafar Sevenadurel Keltiek", émanation de l'antenne de Vannes, est aujourd'hui en pleine mutation physique et virtuelle.

La médiathèque associative KDSK a ouvert ses portes en 2008 à Saint-Herblain.Quelque 17 000 documents issus de toutes les contrées de la Bretagne historique : c'est le "trésor de guerre" du Centre de ressources culturelles celtiques KDSK. Au 13 rue du Rémouleur à Saint-Herblain, le plus vieux document de cette médiathèque associative est un catéchisme contenant des partitions musicales uniques datant de 1640. Dans les rayonnages, on retrouve des ouvrages de littérature et des écrits — dont 75 % en langue française – achetés ou confiés par des particuliers, en plus de supports musicaux ou numériques, ou tout nouveau document paru se rapportant à la Bretagne.

Un plan de numérisation 2013-2016

Depuis trois ans, ce concentré exhaustif de mémoire bretonne fait l'objet d'un vaste plan de numérisation. D'un coût global d'environ 73 000 €, il est cofinancé par la Région Bretagne à hauteur de 50 % ; les 50 % restant sont financés sur les fonds propres du KDSK, qui reçoit aussi dans ses actions le soutien des Départements du Morbihan et de Loire-Atlantique.

"4 400 pages ont été numérisées depuis 2013", précise Maripol Gouret, conservateur du patrimoine et présidente du KDSK. "Toutes ces données sont mises en ligne sur notre site internet, puis "moissonnées" pour enrichir le portail des cultures de Bretagne Bretania.bzh porté par la Région Bretagne, dont nous sommes l'un des dix premiers contributeurs."

Après les ouvrages de littérature, théâtre, histoire et linguistique, la dernière phase du plan sur les documents religieux va démarrer en janvier. 3 400 pages restent à numériser pour Maripol Gouret et Brendan, coordinateur du KDSK*, en prélude d'un autre chantier.

Un déménagement en vue

"En l'espace de huit ans, le fonds de l'antenne KDSK de Saint-Herblain passera en 2016 de 5 000 à 17 000 documents sur un même espace de 90 m²", poursuit Maripol Gouret. "Dans l'optique d'assurer la pérennité de nos actions, Nantes Métropole, en association avec le Département de Loire-Atlantique et la Région des Pays de la Loire, a acquis — à hauteur de 800 000 € pour chaque entité – le bâtiment dit "L'Angevinière" à la Ville de Saint-Herblain. Au pied du Sillon de Bretagne, 300 m² de surface seront affectés au KDSK."

En septembre 2016, le KDSK devrait investir les lieux avec à la clé de nouveaux outils numériques et une taille propice à l'accueil d'animations, pour continuer à valoriser et partager "le caractère vivant et moderne de la langue bretonne".

* Créé en 2008, ce poste est cofinancé par la Région des Pays de la Loire au titre des emplois-tremplins et en cours de pérennisation.

Pour en savoir plus : www.kdsk.bzh:8080

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information