A- A A+

29 / 06
2012
> Thématiques : Économie / Tourisme, Emploi

 

Afin d’affiner ses objectifs de performance, les Salaisons de l’Erdre, entreprise de boucherie de l’agglomération nantaise spécialisée dans la vente de viande aux restaurateurs, a renforcé son encadrement et modifié l’organisation de sa production. Les résultats ont été immédiats !


C’est un gage de confiance : les meilleures brasseries de Nantes à Saint-Nazaire font leur marché aux Salaisons de l’Erdre. Rôtis, pavés de rumsteck, escalopes ou entrecôtes, voilà près de 39 ans que l’entreprise de boucherie, basée à la Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes, commercialise des viandes "d’excellence" et des produits composés à base de viande pour les restaurateurs de la région.

 

Améliorer la performance


Les Salaisons de l’Erdre pratiquent des prix de grandes surface pour une qualité de boucher (© Fil des territoires)Si sa réputation n’est plus à faire, le boucher industriel, qui a traité l’an dernier environ un millier de tonnes de marchandises pour un chiffre d’affaires de 5,5M € en croissance de 9 %, s’est engagé sur de nouveaux objectifs de performance. Ils passent par une meilleure organisation de la production, du travail interne et une plus grande maitrise des coûts de gestion.

"L’entreprise était arrivée à un cap où il fallait se structurer afin d’améliorer la qualité de la production", explique Christian Gesta, le patron des Salaisons de l’Erdre. Très vite, en août 2011, un poste de directeur de production a été créé, suivi par l’achat de matériel spécifique et plus ergonomique, dont une aplatisseuse à viande mieux adaptée aux conditions de travail des effectifs qui comptent une trentaine de personnes. Sollicitée, la Région a répondu à ces nouveaux besoins en apportant une aide de près de 110 000 €.

 

La vente aux particuliers en plein boum


Depuis le début de l’année, les résultats liés au renforcement de l’encadrement sont très positifs : "On mesure mieux nos rendements", assure Christian Gesta qui parle d’une visibilité des performances "en temps réels" contre trois à quatre semaines auparavant. Meilleur gestion des stocks, des lots, etc., l’entreprise se sent mieux armée pour répondre aux besoins des clients et développer de nouveaux marchés.

Par ailleurs, la vente en direct aux particuliers prend de plus en plus d’épaisseur. Mis en place, il y a trois ans, le site de vente en ligne boucheriedirect.fr, représente aujourd’hui 10 % de l’activité, en croissance de 30 % chaque année. "Même si les restaurateurs restent le cœur de notre métier, nous pensons que la vente aux particuliers doit être développée", conclut le patron de la PME qui travaille directement avec les abattoirs en région.

 

www.salaisonsdelerdre.com

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information