A- A A+

08 / 11
2012
> Thématiques : Santé / Solidarités

 


L'effervescence grandit dans le local tout neuf de la banque alimentaire 44, à Saint-Aignan de Grand Lieu. Le vendredi 23 et le samedi 24 novembre, 400 bénévoles seront déployés dans les grandes surfaces du département pour une collecte à l'importance cruciale.


Face aux incertitudes générées par la crise, les volontaires et l'équipe salariée de la banque alimentaire 44 ne baissent pas les bras. "Les besoins augmentent et le nombre de bénéficiaires, actuellement 11 000 en Loire-Atlantique, ne cesse de croître. Mais depuis notre installation dans les nouveaux locaux à Saint-Aignan de Grand Lieu, nous disposons d'un outil remarquable pour remplir notre mission", explique Michel Jupin, retraité volontaire chargé de l'accueil des bénévoles.Dans le nouvel entrepôt de la banque alimentaire 44 à Saint-Aignan de Grand Lieu.

"Notre ancien entrepôt, à Nantes, était ouvert à tous les vents et nos chambres froides étaient trop petites et trop vieilles. Nous perdions des produits car les fruits et légumes étaient conservés en plein air. Ici, nous disposons d'un bâtiment de 3 000 m2, aussi bien équipé qu'un entrepôt de grande surface, acheté avec l’appui de la Région, du Département et de Nantes Métropole."

Une logistique irréprochable

À Saint-Aignan de Grand Lieu, la banque alimentaire ne reçoit pas directement les personnes en difficulté, comme le feraient les Restaurants du Cœur ou le Secours Populaire. Le travail des 15 salariés et des 80 bénévoles qui s'y relaient au quotidien consiste plutôt à préparer des palettes de produits frais ou secs au profit d'une longue liste d'associations partenaires (106 en 2011, dont la Croix Rouge, les épiceries sociales, mais aussi tous les CCAS du département) qui les redistribuent ensuite à leurs bénéficiaires. L'enjeu est de taille, car en moyenne ce sont 1 500 tonnes d’aliments qui sont ainsi offerts aux personnes frappées par la précarité, soit environ 3 millions de repas par an.

Des dons plus utiles que jamais

Lancée sur fond de crise aigüe, la collecte 2012 revêt une importance particulière pour au moins deux raisons : d'abord parce qu'elle devrait permettre, grâce à la générosité du public, de recueillir environ 300 tonnes de produits consommables, soit 20 % du stock annuel de la banque alimentaire. Ensuite, parce que l'opération permet de cibler des denrées spécifiques tels que les petits pots pour bébé, le café ou les pâtes, qui lui font chroniquement défaut. À chacun de faire le bon geste les 23 et 24 novembre prochains !

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information