A- A A+

29 / 11
2012

L’industrie des algues a beau être embryonnaire, ses perspectives sont énormes ! A Bouguenais, près de Nantes, le laboratoire IFSTTAR travaille en toute discrétion depuis deux ans sur l’élaboration d’un liant extraits de micro-algues pour la réalisation du bitume sur les routes. Enfin, une alternative crédible à l’usage du pétrole brut ?

 

Emmanuel Chailleux et Mariane Audo, de l'IFSTTAR, travaillant sur les micro-algues.Et si les végétaux représentaient une solution crédible à l’après pétrole ? C’est en tout cas la conviction du laboratoire IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports de l’aménagement et des réseaux) de Bouguenais qui planche depuis deux ans, sur les propriétés des micro-algues : nouvelle source végétale, renouvelable et à fort potentiel, comme alternative au pétrole utilisé dans la fabrication des liants bitumineux pour les infrastructures routières.

À ce stade des recherches, les premiers résultats sont très encourageants : l’équipe de dix personnes, conduite par Emmanuel Chailleux, coordonnateur scientifique du projet baptisé Algoroute, est déjà parvenue à obtenir une pâte noire visqueuse et élastique prête à l’usage. Ce liant peu polluant, peu énergivore et résistant aux contraintes thermiques, serait idéal pour assembler les granulats qui servent d’ordinaire aux enrobés dans la construction des routes ou l’étanchéité des toitures de bâtiments !

La chimie verte, c’est l’avenir !

Le projet intéresse évidemment tous les poids lourds des travaux publics : Eiffage TP, Eurovia, Colas, etc. Chaque année, trois millions de tonnes de bitume sont utilisées en France dont 90 % sur les routes, les autoroutes et la réparation des voies urbaines. "C’est un défi et un pari scientifique", reconnaît Emmanuel Chailleux qui entrevoit de formidables opportunités pour la filière industrielle des algues très présente en Pays de la Loire.

Plusieurs centres de recherches (AlgoSource Technologie, GEPEA, Alpha Biotech, CEISAM), qui travaillent notamment sur les biocarburants et les ressources alimentaires à partir des micro-algues, soutiennent le projet sur l’initiative de la Région qui a débloqué 256 000 € sur trois ans.

Face à la raréfaction des énergies fossiles, le développement des énergies vertes, issues des biomasses de troisième génération, - qui n’entrent pas en compétition avec les cultures et la production de l’alimentation humaine - s’annonce comme la solution d’avenir. Si la réalisation d’un bitume à partir de micro-algues ne pose plus de problème, il reste aujourd’hui à régler la question de la production industrielle, de la valorisation des déchets et de l’impact sur l’environnement.

 

Pour en savoir plus : www.ifsttar.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information