A- A A+

07 / 01
2013

Une maison intergénérationnelle dans les beaux quartiers de Nantes. Un projet d'habitat social inédit en Pays de la Loire qui verra le jour en 2013, à l'initiative de l'association Habitat et Humanisme.

 

Imaginée il y a trois ans, la maison intergénérationnelle verra le jour à Nantes, à l'intersection de la rue de la Bastille et de la rue des Dervallières en juillet 2013. Une "ville-maison protectrice", comme la définit Bruno Allais, membre d'Habitat et Humanisme en charge du projet. "Elle sera composée de 21 logements allant du T1 au T4, d'espaces collectifs et d'une micro-crèche ouverte au quartier et aux habitants de la maison."

Une fois rénovée, la "ville-maison" abritera 21 logements, en plein cœur de Nantes.Le projet a été conçu pour répondre en priorité aux besoins croissants des familles monoparentales, de plus en plus nombreuses. "Il s'agit de permettre aux parents isolés de développer une vie sociale, au sein d'un habitat à la fois préservé et ouvert. La mono-parentalité génère bien souvent un cercle familial très fusionnel et il est difficile de s'en extraire", explique Bruno Allais.

D'où l'idée de tisser une relation articulée autour du "vivre ensemble" : "grâce aux espaces collectifs, qui pourront accueillir des échanges entre parents, des interventions d'associations culturelles, etc., nous espérons déclencher un esprit de convivialité et de solidarité entre voisins, leur donner envie de s'impliquer dans la vie de la maison."

Favoriser le brassage intergénérationnel

À la base du projet, la fédération nationale Habitat et Humanisme a contractualisé un accord avec la Fédération française du bâtiment, l'un de ses principaux mécènes, par l'intermédiaire de sa société foncière : "La Fédération française du bâtiment s'est portée acquéreur du lieu dans le cadre d'un accord national. Ce bâtiment a été mis à disposition de l'association sous la forme d'un bail de 20 ans. C'est la raison pour laquelle des jeunes apprentis ou travailleurs du bâtiment seront amenés à intégrer le projet". De quoi favoriser un brassage intergénérationnel, complété par l'intégration de retraités. Une quarantaine de résidents pourront y être accueillis.

Démarrés en juin dernier, les travaux de rénovation sont pris en charge par l'association, épaulée dans cette mission par plusieurs partenaires : la Région, Nantes Métropole, le Département de Loire-Atlantique, l'Anah(1), la Caisse de dépôt et de consignation, la Caf et l'association des pharmaciens humanitaires de Loire-Atlantique. Montant total de l'investissement : 1,9 M€.

"L'ensemble a été conçu pour générer des logements accessibles - 170 à 400 € par mois - et de qualité : l'eau chaude des sanitaires sera produite par des capteurs solaires, et l'isolation thermique et acoustique a été attentivement observée", complète Bruno Allais. "L'idée générale de la maison intergénérationnelle fait des émules : d'autres départements sont actuellement en train de monter des projets similaires."

 

(1) Agence nationale pour l'habitat.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information