A- A A+

14 / 01
2013

Alors que le nombre de médecins en France n’a jamais été aussi important, les communes rurales ont toutes les peines à attirer les jeunes praticiens. Pour lutter contre la désertification médicale, la Communauté de communes du Pays de Redon va se doter d’ici un an, à Guémené-Penfao, d’un pôle de santé pluridisciplinaires.

 

Il n’y a pas que les dirigeants d’entreprise qui réfléchissent à deux fois avant de s’installer à la campagne. Les médecins aussi. Pour les séduire et prévenir l’inégalité d’accès aux soins en milieu rural, les collectivités locales jouent la carte des pôles de santé.

Le Pôle de santé de Guémené-Penfao ouvrira dans un an.Véritable enjeu dans la lutte contre les déserts médicaux, ces équipements offrent aux praticiens de très bonnes conditions d’exercices et aux patients toutes les garanties d’une prise en charge de qualité. Classé "zone fragile" par l’Agence régionale de santé, le canton de Guémené-Penfao va bénéficier en janvier 2014 d’un pôle de santé pluridisciplinaire.

Les travaux de ce projet, porté par la Communauté de communes du Pays de Redon, débutent dans trois mois : à l’ouverture, le bâtiment de 540 m2 construit à partir de l’actuelle maison médicale, accueillera trois médecins, trois kinés, quatre infirmiers, un psychologue et un diététicien.

En plus du pôle principal équipé d’une salle de soins d’urgence et d’un lit médicalisé, un cabinet médical a été repris à Beslé, 9 km plus au nord, afin d’y maintenir une activité régulière. Une association d’aides à domicile et un service d’infirmiers à domicile sont également prévus à Guémené-Penfao. Enfin, un collectif d’usagers a été associé au projet pour y mener des actions de sensibilisation à la santé.

La santé au pluriel

L’opération qui s’élève à 1 630 000 € est financée à 50 % par la Communauté de communes du Pays de Redon et par la Région (à hauteur de 450 000 €) dont une large part dans le cadre du Contrat territorial unique (CTU). "On sait que les pôles de santé favorisent le travail en coordination, le partage d’expériences entre les personnels soignants", assure Alice Haugomat, chargée de mission à la Communauté de communes du Pays Redon pour qui "l’image du médecin isolé exerçant seul dans son cabinet à la campagne est dépassée."

Aujourd’hui, la moitié des jeunes médecins aspire à travailler dans des structures du type maison médicale ou encore dans des pôles de santé pluridisciplinaires. Le travail en équipe rassure. Et puis la création des pôles de santé constitue l’un des principaux leviers contre les déserts médicaux. Ils figurent en bonne place parmi les 12 engagements concrets du ministre de la Santé, Marisol Touraine, pour faciliter l’installation des jeunes médecins dans le cadre du Pacte territoire santé décliné le 13 décembre.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information