A- A A+

21 / 01
2013

La consommation électrique des centres de données informatiques va exploser dans les années à venir. Easivirt, jeune start-up de Carquefou, dégaine sa solution : un logiciel qui mesure, nettoie et optimise le taux d'utilisation des serveurs, tout en préservant leur efficacité.

 

"Généralement dans les centres de données informatiques, on observe une moyenne récurrente : 20 % des serveurs ne servent à rien", indique Martin Dargent, dirigeant et co-fondateur de la société Easyvirt à Carquefou. "Tout simplement parce que les directeurs des data center n’ont pas la possibilité de décider. Alors par précaution, ils accumulent les serveurs physiques et virtuels."

Easyvirt prévoit la création de dix postes à trois ans d’existence.Professionnels, mais aussi collectivités sont appelés à un devoir de conscience : faire le ménage ! "Notre objectif premier est de créer une prise de conscience autour du gaspillage électrique, interpeller les responsables d’Agenda 21 sur cette étape clé. Pour l’instant, les collectivités sont frileuses, alors qu’elles devraient être exemplaires !"

À 18 mois d’existence, Easyvirt compte déjà une vingtaine de références dans son fichier clients (Banque Populaire, la Poste, la SNCF…) et affiche un premier label. "Le "Data Center Code of Conduct", attribué par l’Union européenne : c’est un code de bonnes pratiques sur l’usage informatique, dont seules 15 sociétés sont porteuses en France. Pour une start-up, c’est pas mal !"

Économies réelles pour machines virtuelles

La solution d’Easyvirt réside dans un logiciel, "Entropy". Imaginé par Jean-Marc Menaud, enseignant chercheur à l’école des Mines de Nantes devenu associé de Martin Dargent, cet outil a reçu le prix de la croissance verte numérique pour sa capacité à optimiser la consommation des machines virtuelles. "Ce logiciel permet d’ajuster au mieux le dimensionnement des data center : il mesure la consommation électrique de chaque serveur en lisant les données de façon non intrusive, puis analyse et propose des plans d’optimisation. Le retour sur investissement est rapide, généralement inférieur à dix mois, et permet une économie d'électricité, de serveurs, de licences logicielles, de place et de temps."

Soutenue* notamment par la Région (prime à la création), Easyvirt emploie à ce jour deux ingénieurs informatiques, et prévoit le recrutement de dix personnes d’ici à deux ans, dans les champs du marketing, du commerce et de l’ingénierie. "En 2013, nous projetons la création de nouveaux modules permettant de dépasser l’optimisation des serveurs seuls, pour optimiser la consommation globale du parc informatique d’une entreprise ou d’une collectivité."

* Les autres partenaires sont la plateforme Nantes Initiative, EADS, Atlanpôle et le Centre d’Innovation et de Transfert technologique de l’école des Mines.

 

Pour en savoir plus : easyvirt.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information