A- A A+

23 / 01
2013

La vidéosurveillance, un service cher réservé aux professionnels ? Détrompez-vous ! La société Kiwatch, implantée à Orvault, réinvente le concept pour l'adapter aux besoins - et au budget - des particuliers et des petites entreprises.

 

Savoir si tout va bien à la maison, vérifier qu'un parent âgé n'est pas tombé dans son appartement, voir la nouvelle baby-sitter s'occuper des enfants alors qu'on est loin de chez soi, au travail ou en déplacement : tout cela est possible grâce au service de vidéosurveillance développé par Kiwatch.

Du matériel de surveillance haute gamme pour tous. Cedric Williamson, patron et fondateur de cette jeune société orvaltaise, avoue qu'il n'avait pas lui-même imaginé tous les usages que permettrait, à terme, son produit : "Avec notre service, nous voulions que tout le monde puisse profiter d'une prestation de sécurité garantissant l'intégrité des lieux - domicile ou locaux commerciaux - mais nous sommes ravis qu'il y ait aussi des applications plus sociales !"

Les ingénieurs de Kiwatch ont développé une solution aussi puissante que les systèmes de vidéosurveillance classiques déployés dans les banques ou sur les lieux publics, mais beaucoup plus simple d'utilisation. A l'aide d'un smartphone ou d'un ordinateur, il est possible de voir en live par le biais de caméras wifi intelligentes, de déclencher un enregistrement, de recevoir des alertes par texto en cas d'intrusion ou de problème sur des lieux surveillés, de jour comme de nuit…

De nouvelles ambitions

Après deux ans d'activité, le cap des 1 000 clients abonnés est sur le point d'être franchi, mais

la jeune société voit déjà plus loin et souhaite se développer à l'international car la sécurité est une problématique aigüe dans de nombreux pays. Pour franchir cette étape, Kiwatch a réussi, malgré la crise, à convaincre de nouveaux partenaires financiers.

Mais c'est une aide publique qui a permis le recrutement d'une solide équipe de sept salariés. "Au-delà de son impact économique, l'obtention de la Prime à la Création d'Entreprise Industrielle de la Région a été décisive", souligne Cedric Williamson. "Car être soutenu et reconnu par une collectivité locale, c'est bon pour la confiance et pour l'état d'esprit."

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information