A- A A+

12 / 02
2013

Une coopérative de jus de raisin pour maintenir une résistance pacifique sur le territoire palestinien : c’est le projet développé par l’association nantaise France Palestine Solidarité 44, en passe de voir le jour. De quoi écouler, en partie, la production de plus de 300 exploitations locales.

 

Halhul, dans la banlieue d’Hébron. Une région encerclée par les colons israéliens. Depuis 2001, l’association France Palestine Solidarité soutient les paysans dans la récolte des olives. Chaque année, des adhérents de toute la France, et essentiellement de l’Ouest, partent en Palestine.

La coopérative soutenue par l’association France Palestine Solidarité 44 sera opérationnelle en septembre 2013."Il s’agit d’offrir un soutien concret aux habitants, à travers des projets développés par les collectivités locales", explique Pierre Leparoux, coprésident de l’association France Palestine Solidarité 44. "Nos déplacements réguliers, comme la récolte annuelle d’olives, permettent de refroidir les ardeurs des colons : face à leurs restrictions invasives, comme l’interdiction d’accéder aux champs à moins de 500 m de la limite coloniale, notre rôle d’acteur et d’observateur extérieur permet de peser et de maintenir les populations sur place. C’est un acte de résistance pacifique."

Les raisins de la paix

Dernier exemple en date d’un soutien à un projet local : la mise sur pied d’une coopérative de jus de fruits de raisin. "À 1 000 mètres d’altitude, la région d’Halhul possède un climat favorable à la culture du raisin de table", poursuit Pierre Leparoux. "Depuis très longtemps, les grappes sont vendues aux habitants de Gaza mais aussi aux Israéliens. Seulement depuis la dernière Intifada en 2000, le raisin de Halhul ne trouve plus de débouchés et les cours ont chuté."

Le projet d’une coopérative, soutenu par l’association avec les fonds de plusieurs collectivités de l’Ouest* de la France, voit alors le jour. "Les Palestiniens y ont vu la possibilité d’allonger les délais de commercialisation grâce à la pasteurisation. Il y a deux ans, deux agronomes palestiniens sont venus se former auprès de vignerons de la Noëlle à Ancenis et au sein du laboratoire d’œnologie du Département de Loire-Atlantique."

Aujourd’hui, 65 exploitations adhérent à la coopérative, chacune parrainant cinq fermes alentours. Un total de 325 unités permettront prochainement l’écoulement de 6 000 à 10 000 tonnes de raisins par an, soit 10 à 15 % de la production régionale. "Le bâtiment étant construit, il reste désormais à l’équiper en pressoirs, cuves et matériel, pour une mise à disposition des paysans aux vendanges de septembre 2013."

 

* Les Régions Bretagne et Pays de la Loire, les Départements d’Ille-et-Vilaine, du Finistère et de Loire-Atlantique.

 

Pour en savoir plus : afps44.france-palestine.org

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information