A- A A+

14 / 04
2014

Basé à Saint-Lambert-des-Levées, le groupe Martineau conçoit et fabrique une multitude de petits objets porteurs de sens. Reconnue pour son savoir-faire, l’entreprise se diversifie et part à la conquête de nouveaux marchés.

L’entreprise Martineau combine tradition et modernité, entre savoir-faire et innovation technologique.Derrière de petits objets se cache parfois une longue tradition manufacturière. C’est toute l’histoire du groupe Martineau basé à Saint-Lambert-des-Levées : trois siècles d’excellence, des métiers rares, une entreprise discrète mais des objets connus de tous. "Médailles commémoratives (ndrl : comme la très célèbre médaille du travail) ou religieuses, articles de souvenirs, bijouterie, etc. Nous couvrons des domaines très différents", explique Jean Quentin, président du groupe depuis 2009. "Notre spécificité est de produire des objets porteurs de sens."

Si la production d’objets religieux représente 60 % du chiffre d’affaires (de 5,5 M€), le groupe s’adapte aux tendances du marché et diversifie sa clientèle. "Nous travaillons avec Lourdes, Notre-Dame-de-Paris ou encore le Sacré-Cœur. 20 % de notre CA concerne aussi le marché du souvenir avec pour clientèle le Puy du Fou, le Château de Versailles ou le Moulin Rouge pour ne citer qu’eux. Nous nous adaptons aussi à des demandes spécifiques d’entreprises telles que Mauboussin, Air France ou Longchamp."

20 % du CA destiné à l’export

Labellisée EPV (entreprise du patrimoine vivant) par le Ministère de l’économie depuis 2010, l’entreprise emploie près d’une centaine de personnes réparties en trois pôles entre l’Auvergne, l’Anjou et la Loire-Atlantique. Y sont produits ou assemblés des créations en bois, sculptées et entreposées, les matrices qui serviront à la fabrication des médailles (20 000 d’entres elles sont ainsi précieusement conservées à Saumur). "Ces produits décorés demandent un savoir-faire large et minutieux, des artisans attentifs sans lesquels les machines ne pourraient absolument rien faire."

Malgré ce savoir-faire made in France, l’entreprise doit pourtant faire face à la concurrence féroce de la Chine et se donc se diversifier à l'international. 20 % de son CA est ainsi destiné à l’export vers le Canada, les États-Unis ou l’Europe du Nord.

"Depuis janvier 2013, nous disposons d’un employé embauché en VIE (Volontariat international en entreprise) à Madrid, grâce à une aide de la Région des Pays de la Loire de 22 937 €. L’Espagne et le Portugal sont des pays où la concurrence est rude et où la crise se fait plus durement ressentir. Pour autant, nous pensons y avoir de belles perspectives."

Pour en savoir plus : www.martineau.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information