A- A A+

27 / 05
2014

À Angers, l'association du "Jardin de moi z'à nous" propose de nombreux ateliers pour socialiser les enfants avant leur entrée à l'école. Outre l'action éducative, le lieu est aussi devenu un espace de rencontres pour les parents : estime de soi, recherche d'emploi, éducation… sont quelques-uns des sujets abordés.

À Angers, l'association du Jardin de moi z'à nous socialise enfants… et parents.En 2003, une idée germe dans l'esprit de deux mamans. Anne Boulos et Valérie Boucand ont le souhait de créer un lieu destiné aux parents et à leurs enfants. La Ville d'Angers leur confie alors une salle : le "Jardin de moi z'à nous" voit le jour. Onze ans plus tard, l'association angevine a "poussé". Elle compte aujourd'hui une centaine d'inscrits.

Basée dans le quartier des Hauts de Saint-Aubin à Angers, elle propose quatre ateliers par semaine sur des thèmes liés à l'éveil de l'enfant : la motricité, le chant, la peinture… "Mais nous ne sommes pas une garderie", précise Valérie Boucand, correspondante et animatrice."Les parents sont présents à chaque fois et sont responsables de leurs enfants".

De la parentalité à l'individu

Pour diversifier ses missions et continuer de grandir, le "Jardin de moi z'à nous" a bénéficié en avril 2008 d'un coup de pouce de la Région des Pays de la Loire et de la Ville d'Angers pour le recrutement d'un salarié en emploi-tremplin*. "Aujourd’hui, nous proposons des temps d'échanges sur l'emploi ou la cuisine, des groupes de paroles pour les femmes et des repas partagés", souligne Valérie Boucand. "Nous faisons aussi appel à des professionnels extérieurs comme des enseignants, des psychologues ou des esthéticiennes".

En 2014, l'association souhaite développer d'avantage ce type de rendez-vous. "Aujourd'hui, il y a une réelle demande des jeunes parents de se rencontrer et d'échanger", ajoute l'animatrice. Prendre soin de soi et sortir en groupe à l’extérieur du quartier sont quelques-unes des pistes en réflexion. Ces différentes actions ont en tout cas pour but de permettre aux parents de rompre avec l'isolement, de les rendre plus autonomes. "Notre plus belle réussite, c'est lorsque des familles se voient avec leurs enfants en dehors de l'association, sans notre appui", conclut avec fierté Valérie Boucand.

* L'association a bénéficié d'une subvention globale d'environ 58 000 € étalée sur cinq ans. L'aide a été reconduite en 2013 à hauteur de 14 580 € sur trois ans.

Pour en savoir plus : www.angers.fr/lejardindemoizanous

 

Présentation du Jardin de moi z'à nous :

Télécharger le fichier audio

 

 

Des activités diverses et variées:

Télécharger le fichier audio

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information