A- A A+

10 / 07
2014
> Thématiques : Économie / Tourisme, Emploi

Créé en septembre 2012, le Groupement d'employeurs départemental (Ged 49) enregistre déjà la création de neuf équivalents temps-plein pour l'élevage angevin. Un premier pas pour soutenir les petites exploitations qui ont du mal à recruter.

Neuf emplois partagés ont vu le jour en Maine-et-Loire. Ici, une partie du groupe en visite d'exploitation.L'Anjou est connu pour son dynamisme sur les filières végétales… et donc un besoin d'emploi croissant. Pour Benoît Aupècle, directeur du Groupement d'employeurs départemental (49) basé à Angers, l'élevage angevin suit le même chemin.

"En Maine-et-Loire, les exploitations d'élevage grandissent de plus en plus et ont donc besoin de recruter. Mais en parallèle, elles connaissent souvent l'isolement géographique, des difficultés à faire face aux périodes de surcharge d'activité, le départ de main d'œuvre familiale… Surtout les plus petites d'entre elles qui sont aussi les plus fragiles."

Le Ged 49 est né en 2012 avec cette volonté d'accompagner les éleveurs dans cette émergence d'emplois, en leur proposant le recours aux emplois partagés et en les aidant dans leurs nouvelles responsabilités d'employeur.

À tous ses adhérents, le Ged 49 propose un maillage d'employés potentiels, gère le volet administratif, offre un accompagnement personnalisé à l'employeur, qui lui s'engage à un volume d'heures à l'année. "Quand un salarié s'en va, il est plus facile de le remplacer immédiatement pour combler les heures manquantes. Et pour le salarié, le système est aussi plus sécurisant : en cas de baisse de charge de travail, il lui est plus facile d'être transféré vers une autre exploitation."

Neuf équivalents temps-plein créés

Un animateur, recruté à mi-temps, a permis le lancement du groupement avec des résultats encourageants : depuis la création du Ged 49 en 2012*, 40 exploitants ont adhéré au groupement et neuf équivalents temps-plein ont pu voir le jour. "Nous pensons atteindre 12 temps pleins en fin d'année. À terme, l'objectif est d'arriver à 25 pour que le Ged 49 puisse assumer la prise en charge d'un animateur à temps-plein. Et contribuer à pérenniser les emplois dans les élevages du Maine-et-Loire."

* Création soutenue par le Département du Maine-et-Loire (5 000 €), la Chambre d'agriculture 49 (10 000 €), la Direction du Travail 49 (45 000 € pour trois ans) et une Prime régionale à la création de groupement d'employeurs (22 500 €).

Pour en savoir plus : www.maine-et-loire.chambagri.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information