A- A A+

01 / 12
2014
Aménager des méandres en lieu et place d'un étang : c'est la solution choisie par la commune d'Aviré pour lutter contre les inondations et restaurer la continuité écologique aux abords de la Sazée.

Aux abords de la Sazée, les méandres sont devenues un espace de vie et de balade à Aviré."Notre problématique vient d'un étang privé, creusé au début des années 1980 dans le lit majeur de la Sazée", explique Marie-Agnès James, maire d'Aviré. "Abrité de la rivière par une maigre digue, l'étang ne pouvait contenir les eaux qui convergeaient vers les habitations en cas de crue. En plus de cela, l'eau de l'étang n'était pas oxygénée et ne permettait aucune biodiversité."

Lorsque la commune acquiert l'étang en 2007, elle s'est donc retroussée les manches. "Nous avons constitué un comité de pilotage avec de nombreuses représentations institutionnelles, environnementales et hydrauliques. Nous avons aussi visité les étangs de nombreuses communes, mais aucun ne correspondait exactement à notre cas de figure."

Finalement, c'est une agence angevine spécialisée dans l'aménagement de zones humides qui apporte la solution : la transformation de l'étang en méandres, une zone capable de s'adapter au niveau du cours d'eau tout en permettant la continuité écologique.

Début 2012, les travaux sont lancés pour un coût total de 165 000 €, avec une aide de l'Agence de l'eau (62 500 €), du Département du Maine-et-Loire (49 500 €), de la Fédération de la pêche (5000 €) et de la Région des Pays de la Loire (20 790 € dans le cadre contrat régional de Bassin Versant Oudon).

La fin du chantier, en avril 2013, marque le début d'un nouvel environnement aux abords de la Sazée. "Désormais, les méandres peuvent recevoir les eaux de la Sazée en cas de pluie. Ce nouvel espace voit le retour des libellules, des canards et la conservation d'un îlot permet de préserver ce site de reproduction des oiseaux. Tout autour des méandres, des passerelles ont été aménagées pour créer une promenade accessible aux personnes à mobilité réduite. Chaque jour, les enfants empruntent ce cheminement pour se rendre à la cantine."

Le projet aurait-il fait des émules ? "C'est possible. À Cossé-le-Vivien en Mayenne, le même procédé a été utilisé sur les rives de l'Oudon."

Pour en savoir plus : www.bienvivreloudon.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information