A- A A+

17 / 05
2012

Enfouissement des réseaux, réhabilitation de la mairie de Gohier en espace d'accueil pour les randonneurs, circuit d'interprétation du patrimoine, balisage de sentiers de randonnée… De nombreux projets de valorisation touristique ont été réalisés à Blaison-Gohier ces quatre dernières années.La commune de Blaison-Gohier multiplie les projets pour valoriser son patrimoine et ses atouts touristiques, et améliorer le cadre de vie de ses habitants.


Le réaménagement en cours du Parc Chauvet illustre bien l'ambition de l'équipe municipale pour cette commune de 1 100 habitants, au riche patrimoine architectural et naturel. Il a été conçu avec un fort souci de développement durable : aire de stationnement en pierre et en terre, arceaux pour les vélos, théâtre de verdure, prairie ensemencée de plantes peu gourmandes en eau, lampadaires basse consommation… Tout comme le lotissement HLM, construit juste à côté. Ses treize maisons en briques disposent d'une isolation au top et sont toutes équipées de chauffe-eau solaire.
Un autre projet est en train de s'esquisser pour l'aménagement du centre bourg. "Nous venons de lancer une grande étude afin de réfléchir aux différentes manières de sécuriser les déplacements des piétons et des cyclistes, présente le maire Dominique Léon. Cette réflexion est menée en partenariat avec la communauté de communes Loire Aubance, le Conseil général et le réseau des "Petites cités de caractère des Pays de la Loire". Plusieurs idées se dessinent d'ores et déjà : réaménager les entrées de bourg pour ralentir la circulation, rétrécir la chaussée, ajouter du végétal au pied des murs…"

 

Pas d'augmentation d'impôts

 

En parallèle, les travaux de rénovation du manoir de la Fauconnerie, édifié à la fin du XVe siècle, débuteront en septembre. C'est ici que s'installera la mairie. Le coût de ce chantier estimé à 900 000 € sera financé aux deux tiers par des subventions publiques (État, Région et Conseil général).
"Grâce au label "Petites cités de caractère des Pays de la Loire" (1), que nous avons obtenu en 2011 et au dispositif "Villes et villages remarquables de l'Anjou", nos projets d'embellissement et de valorisation touristique sont financés en moyenne à hauteur de 55 % par des aides publiques, souligne le maire. L'aménagement du Parc Chauvet est financé à hauteur de 73 %. Cela permet d'entreprendre de nombreux travaux sans accroître les impôts."
Le label "Petites cités de caractère" concerne l'ensemble du périmètre communal. Les particuliers peuvent ainsi également obtenir des subventions de la Région et de la commune pour financer une partie des travaux d'embellissement de leur propriété.

 

(1)    Le label "Petites cités de caractère" permet d'obtenir des subventions pour le financement des aménagement urbains (embellissement de bourg, enfouissement de réseaux, éclairage public, travaux extérieurs sur les bâtiments communaux remarquables…) à hauteur de 30% du montant HT des travaux. Le réseau regroupe 14 communes dans le département du Maine-et-Loire et 39 dans l'ensemble de la Région.

 

Plus d'infos sur : www.pcc-paysdelaloire.fr.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information