A- A A+

24 / 06
2015
C'est à la fois un projet d'ampleur et un travail de mémoire : la réhabilitation de la Maison du mineur et des énergies, à Saint-Crespin-sur-Moine, promet une exploration interactive du patrimoine bâti industriel des années 1950… et un tour d'horizon des énergies actuelles.

Une nouvelle scénographie pour la Maison du mineur et des énergies à Saint-Crespin-sur-Moine. Dans les années 1950, un lotissement de 120 maisons est sorti de terre à Saint-Crespin-sur-Moine, près des mines d'uranium. "Des maisons parfaitement équipées avec douches et baignoires : un confort qui n'existait pas dans le bourg de Saint-Crespin à l'époque !", évoque Marie-Claire Starel, vice-présidente en charge de la culture pour la Communauté de communes Moine et Sèvre et maire de Saint-Crespin-sur-Moine. "C'était aussi des maisons économes en énergie."

Et voici, de fil en aiguille, les deux axes de développement donnés à une ancienne maison de porion (contremaître) : la sauvegarde de la mémoire de ce patrimoine typique, et un volet d'exposition consacré à la production de l'électricité et plus largement, aux énergies. Ouverte en 1993 par l'association des vieux chemins crespinois, la Maison du mineur et des énergies fait actuellement l'objet d'une réhabilitation complète par la Communauté de communes Moine et Sèvre.

"L'idée est de valoriser ce patrimoine bâti spécifique au territoire, et notamment l'architecture de type Fillod avec ses armatures métalliques. La maison sera rénovée et ses abords sécurisés. À l'intérieur, trois espaces seront aménagés autour d'une scénographie vivante et interactive au cours de laquelle Louis, ancien porion, racontera son histoire et ses conditions de travail. Dans le prolongement, un guide éclairera les visiteurs sur les énergies dans une salle pédagogique."

Du lien entre les anciens mineurs et les nouveaux habitants

À l'extérieur, un parcours extérieur, à suivre sur tablette et au fil de six stations explicatives, évoquera la vie sociale du village ou encore la transformation des paysages. Pour ce projet estimé à 250 000 €, la Communauté de communes Moine et Sèvre s'appuie sur une aide de 132 500 € du Département du Maine-et-Loire et de 159 000 € de la Région des Pays de la Loire, dans le cadre du contrat territorial unique signé avec le Pays des Mauges en 2010.

"C'est un projet d'ampleur", conclut Marie-Claire Starel. "Sur le plan financier et économique bien sûr, mais aussi sur le plan humain, pour créer du lien entre les anciens mineurs et les nouveaux habitants."

La Maison du mineur et des énergies réhabilitée sera aussi un nouveau vecteur de dynamisme au service du tourisme : "2 500 visiteurs y sont attendus la première année, avant une fréquentation estimée entre 5 000 et 7 000 visiteurs par an". La réouverture du site est programmée le 19 septembre 2015, à l'occasion des Journées européennes du patrimoine.

Pour en savoir plus : www.moineetsevre.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information