A- A A+

09 / 07
2015
À Tiercé, la nouvelle Maison intercommunale Loir et Sarthe a la particularité d'accueillir des bureaux loués à des entreprises du tertiaire. Une initiative pionnière en Pays de la Loire pour capter le développement économique sur le territoire communautaire.

À Tiercé, la Maison intercommunale Loir et Sarthe fait la part belle à la coopération économique. À 20 km d'Angers et à proximité immédiate de l'Anjou Actiparc des Landes, la Maison intercommunale Loir et Sarthe a ouvert ses portes à Tiercé en septembre 2014. L'objectif était la centralisation des compétences communautaires dans un bâtiment spacieux, accessible et plus économe. C'est aussi une vitrine économique complémentaire.

"Dès l'origine du projet, l'idée était de pouvoir associer la création d'un bâtiment public avec des bureaux ouverts aux activités tertiaires, sous forme de locaux à louer, en copropriété ou en bureaux relais", précise Jean-Jacques Girard, président de la Communauté de communes Loir et Sarthe. "L'enjeu était de rationaliser les coûts et de capter ces services sur notre territoire."

Après une réflexion démarrée en 2012, le projet a vu le jour avec cette ambition. "Sur 1 115 m², 815 sont notamment réservés au siège social et aux syndicats de gestion de l'eau, des déchets. Le reste, soit une surface de 300 m², accueille désormais six bureaux en location de 40 à 80 m²."

D'un coût global de 2,4 M€, le projet a bénéficié du soutien du Département du Maine-et-Loire (187 000 €), de l'État (91 000 €), de l'Europe (14 213 €), du syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (3 600 €) et de la Région des Pays de la Loire (340 000 € dans le cadre du contrat régional signé en 2013 avec le Pays des Vallées d'Anjou).

Déjà quatre bureaux occupés

Sur les six bureaux, quatre sont actuellement loués à une entreprise de services à la personne, un bureau d'études spécialisé en assainissement et à deux agences de conseil en gestion et informatique. Dans un souci de mutualisation, le service de restauration est partagé entre les agents communautaires et les entrepreneurs, tandis que les charges de chauffage et d'entretien sont réparties.

"Chaque structure est parfaitement indépendante et il n'y a pas de liens économiques. Les entreprises, avec leur logo en façade, profitent de la visibilité offerte par l'axe routier. Pour la Communauté de communes, en plus d'une réponse apportée aux besoins du territoire, c'est la perception d'un loyer global pouvant aller jusqu'à 30 000 € par an. Ce montage permettra d'amortir plus rapidement le coût du bâtiment."

Pour en savoir plus : www.cc-loiretsarthe.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information