A- A A+

20 / 07
2015
Au pied du château et des caves troglodytiques, la place de Marson est le cœur névralgique de Rou-Marson. Remis à neuf, ce site est aussi pionnier : pour lui assurer une végétalisation durable, un procédé novateur de chaussée végétale a été employé.

La place de Rou-Marson fait l'objet d'un procédé novateur de chaussée végétale.Repenser l'esthétique de la place de Marson, c'était l'objectif de la réflexion conduite par la commune de Rou-Marson en 2012 pour son cœur de ville. "La place de Marson est la porte d'accès au château de Rou-Marson, aux caves troglodytiques ou à l'église Sainte-Croix datée du XIIe siècle", indique Rodolphe Mirande, maire de Rou-Marson.

"Nous avons repensé de façon globale l'aménagement de cette place, en la rendant accessible et plus propice à l'accueil de nombreuses animations locales : le semi-marathon, les rencontres musicales et gourmandes de Rou-Marson ou encore la fête des fouées : c'est ici, il y a 35 ans qu'a été relancée cette tradition grâce à la découverte de la recette originale", poursuit-il.

En 2013, le projet est lancé : les espaces sont mieux délimités au moyen de murets en pierres sèches ; le ruisseau filant dans la cité est mis en relief ; un garage à vélos est intégré ; les déplacements piétonniers sont valorisés et la végétalisation étoffée.

Utilisation d'un procédé naturel innovant

"Nous avons replanté des essences locales, comme le frêne. Et les places de stationnement ont été recouvertes d'une chaussée végétale grâce à un procédé naturel innovant : Arnauld Delacroix, architecte paysagiste saumurois, a préconisé un tapis de graminée appelée fétuque, qui laisse un voile vert contrôlé et durable. Et surtout, celui-ci se densifie au fur et à mesure qu'il est écrasé par les véhicules."

Pour l'aménagement global de la place, d'un coût de 172 500 €, la commune de Rou-Marson a bénéficié du soutien de l'État (34 500 € au titre de la Dotation d'équipement des territoires ruraux), d'une réserve parlementaire de la sénatrice Corinne Bouchoux (7 000 €), du produit d'amendes de police (15 200 €) et d'une aide de la Région des Pays de la Loire (20 650 € dans le cadre du Contrat territorial unique signé avec le Pays Loire Angers en 2009).

"Depuis la réouverture de la place de Marson en février 2014, les habitants se sont parfaitement approprié les lieux. Et systématiquement, les manifestations sont pensées pour pouvoir s'accorder avec la nouvelle configuration."

Pour en savoir plus : www.rou-marson.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information