A- A A+

27 / 11
2015
Une nouvelle locomotive de l'innovation santé est en marche à Angers. C'est en tous cas tout l'enjeu du programme "Innovation et Technologies de la Santé à Angers" (ITSA) déployé jusqu'en 2016 par Angers Technopole. Des pistes prometteuses ont déjà vu le jour.

La plateforme de simulation santé, une spécificité à la pointe au CHU d'Angers.  Crédit-photo : C. Jouannet – CHU Angers.

Un cluster économique axé sur l'innovation santé en terre angevine ? Pour Angers Loire Développement, c'est presque une évidence comme le révèlent les premiers travaux menés au titre du programme "Innovation et Technologies de la Santé à Angers" (ITSA).

"Initié en 2012 par l'incubateur Angers Technopole*, ce programme vise à confirmer le potentiel d'un pôle innovation santé à Angers", indique Michel Baslé, conseiller municipal de la Ville d'Angers et conseiller communautaire d'Angers Loire Métropole, délégué à l'Enseignement supérieur et à la recherche. "Le pôle a commencé à germer autour du CHU et de l'Université d'Angers, ainsi que quelques entreprises du secteur industriel."

Un tissu de 40 acteurs économiques a été identifié dans le secteur de la santé : imagerie, informatique, numérique, végétal… Et en parallèle, les passerelles se sont renforcées avec le pôle de compétitivité Atlanpole Biothérapies à Nantes, qui travaille déjà en lien avec plusieurs équipes de l'Université d'Angers.

Deux "niches" angevines ont également été identifiées : la médecine connectée ainsi que la simulation santé, "une plateforme de pointe à l'échelle nationale voire européenne, créée par le CHU d'Angers."

Un "catalogue" de formations santé

En plus de mobiliser et de fédérer les acteurs académiques et économiques, le programme ITSA s'intéresse aussi au secteur de la formation pour lequel un "catalogue" est en cours de constitution, tous cursus confondus.

"Nous avons recensé plus de 5 000 étudiants dans cette filière", complète Guillaume Carpentier, chargé de mission Santé et Silver Économie pour Angers Loire Développement. "Il peut s'agir tout aussi bien d'écoles d'ingénieurs en électronique, management, gestion… dont les études portent sur l'imagerie médicale, la chimie ou encore les plantes médicinales". Autant de perspectives d'avenir qui feront l'objet d'un bilan attendu en 2016, à l'issue du programme.

* Avec le soutien de l'État (102 000 €), l'Université d'Angers (15 000 €), le Département du Maine-et-Loire (24 000 €), le CHU d'Angers (15 000 €), Angers Technopôle (69 000 €), l'agence régionale (33 000 €) et Angers Loire Métropole (24 000 €) pour un coût global de 345 000 €.

Pour en savoir plus : www.angerstechnopole.com

Crédit photo : C. Jouannet – CHU Angers.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information