A- A A+

17 / 12
2015
> Thématiques : Économie / Tourisme, Emploi
La couturière Huguette Gaufreteau a fait du pressing son métier en 1991 à Vihiers. En 2015, elle a presque encore changé de métier : tout son matériel de lavage a été renouvelé pour monter en performance et surtout, exclurel'usage duperchloroéthylène.

À Vihiers, Huguette Gaufreteau a installé son enseigne Tous les pressings de France y sont confrontés. D'ici 2022, il leur faudra passer à la machine nouvelle génération sans l'usage du perchloroéthylène, un solvant reconnu toxique pour l’homme et l’environnement.

À Vihiers, Huguette Gaufreteau, gérante de l'enseigne "Service Pressing", a fait le choix d'anticiper cette évolution, qui signifie aussi, en filigrane, la transformation de son savoir-faire avec de nouvelles techniques. Comme en 1991, date à laquelle elle a "réajusté" son métier de couturière pour fonder son entreprise de pressing dans la galerie de Super U.

"Depuis je continue à faire des retouches, avec un service complet de nettoyage textile", dit-elle. "J'aime le tissu et le repassage. Et la galerie constitue un vrai pôle d'attractivité commerciale". L'affaire tourne bien : en 2000, Huguette Gaufreteau a engagé une employée pour l'accompagner sur les services en boutique, complétés par des dépôts dans les centres commerciaux de Thouarcé et Chemillé.

Des équipements nouvelle génération

En décembre 2014, la gérante a pris le pli de renouveler l'ensemble de son matériel. "Ma machine de nettoyage à sec avait plus de 15 ans et fonctionnait avec du perchlo'. Il me fallait répondre aux nouvelles normes."

Pour cet investissement de 28 995 €, Huguette Gaufreteau a pu compter sur le soutien de la Région des Pays de la Loire avec une aide de 8 590 € au titre de l'Opération de restructuration de l'artisanat et du commerce (Orac), cofinancée par l’État et la Région. "Dans la foulée en février 2015, j'ai fait l'acquisition d'une machine d'aquanettoyage et d'un chariot de nettoyage pour un coût global de 23 885 €, soutenu par la Carsat* (40 %) et l'Agence de l'eau (21 %)."

Le résultat est net : "Les cycles sont plus lents, mais les manteaux lavés à sec sont plus beaux, et les couettes ressortent plus propres. J'ai aussi gagné en confort de travail et en volume, car les machines ont plus de contenance. Sur le plan de la consommation d'énergie, en un an j'ai réalisé une économie de 300 € sur ma facture d'électricité". À 57 ans, Huguette Gaufreteau pense désormais à passer la main. "J'espère trouver quelqu'un d'investi dans ce métier pour reprendre le flambeau."

* Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information