A- A A+

05 / 10
2012

 

La ville de Trélazé continue son boom avec le projet Loire-ARENA, une salle de sports et spectacles, et l’aménagement du site des ardoiseries… Deux équipements qui feront que la commune comptera toujours plus dans les "spots" touristiques de la région.

 

Marc Goua, maire de Trélazé ne se tarit pas d’enthousiasme, porté par le futur proche de sa ville : celle de devenir une attraction touristique incontournable sur la région avec deux projets en passe d’aboutir. "Il y a tout d’abord la construction de la nouvelle salle de sports et de spectacles Loire-ARENA pouvant accueillir jusqu’à 6 000 personnes. On y recevra en juin 2013 le championnat d’Europe de basket, mais aussi, entre autres, des démonstrations de tennis… Côté spectacles, il y aura des concerts de tous types, y compris de l’opera-rock", se réjouit le maire qui confirme que nombre de contrats sont d’ores et déjà signés.

"C’est une opération importante pour la ville… mais ce n’est pas la seule car il y a également le réaménagement des 1 000 m2 du site des anciennes écuries ardoisières en centre d’art contemporain". La nouvelle structure pourra accueillir un fonds permanent de 35 œuvres. Ces deux projets, qui vont participer aux côtés du "festival estival" a la notoriété de la ville, seront achevés mi-2013. La commune a bénéficié d’un soutien financier important de la Région à hauteur de 1,8 M€ pour la salle Loire-ARENA et de 200 000 € pour le site des écuries ardoisières.

 

Site du festival estival : www.festival-estival

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information