A- A A+

16 / 10
2012

 

Jérémy Wade, 30 ans, s'est installé à son compte en tant qu'entraîneur-éleveur de chevaux à Soulaire-et-Bourg. Pour garder son "Écurie de l'apogée" dans la course, devenir propriétaire était essentiel et l'aide de la Région a été déterminante.


"Lorsque j'étais en CM2, mes parents m'ont annoncé que j'aurais un poney si je finissais premier de la classe. J'y suis arrivé et ma passion pour le cheval a commencé." Fils d'un joueur de courses hippiques et champion de France poney en 1995, Jérémy Wade a dû se contenter des compétitions de trot. "J'aurais préféré le galop, mais ma taille et ma corpulence ne le permettait pas", regrette-t-il.

Jérémy Wade débourre un jeune cheval. Désormais installé en tant qu'entraîneur-éleveur à Soulaire-et-Bourg, il fait son plus gros chiffre d'affaires en se chargeant du débourrage* de chevaux qui doivent ensuite faire des courses. "Ils arrivent chez moi à 18 mois, voire dès 10 mois, et ils y restent généralement jusqu'à 2 ans. Pour vivre, il faudrait que j'accueille 50 poulains par an."

 

Parcours avec obstacles

 

Jérémy Wade, 30 ans, a suivi une trajectoire atypique : en sortant du collège, il commence un CAP option élevage de cheval, puis l'abandonne pour un BEP. "Mais j'étais en pleine crise d'adolescence et j'ai été renvoyé... Je me suis retrouvé sans diplômes et suis devenu ouvrier pendant 7 ans." Pour monter son projet, il retourne sur les bancs d'école et passe le bac en candidat libre. Une motivation qui porte ses fruits, puisqu'il s'installe ensuite en tant qu'entraîneur-éleveur indépendant. Non sans rencontrer des difficultés.

"C'est de plus en plus difficile pour les petits éleveurs face aux gros entraîneurs qui utilisent notamment la sélection génétique. Les niveaux à atteindre pour être qualifiés sont toujours plus élevés et les coûts fixes augmentent terriblement chaque année : le foin est cher, les granulés sont chers... Sans l'aide à l'installation de la Région (6 000 €), je n'aurais pas pu devenir propriétaire car les banques ne m'auraient jamais prêté d'argent."

Désormais sur les rails, l'activité de Jérémy Wade n'est pour autant pas pérennisée. Et il a appris une très mauvaise nouvelle en 2009 : il est touché par la sclérose en plaques. Courageux, l'éleveur espère malgré tout pouvoir continuer à vivre de sa passion. "Je commence à me renseigner, il doit certainement y avoir des aides pour les personnes qui sont dans ma situation..."

 

* premier dressage d’un cheval.

 

Pour en savoir plus : http://ecuriedelapogee.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information