A- A A+

18 / 01
2013

Depuis 1994, à Angers, l’association Passerelle propose aux personnes en difficulté de se réinsérer socialement par le biais d’activités. L’atelier d’amélioration de l’habitat, créé en 1998, et fort d’un succès croissant, a évolué au fil du temps pour devenir, en 2012,  partenariat avec la Régie de Quartier d’Angers, le dispositif "Rénov’Appart".


Henry en train d'aider un bénéficiaire à détapisser son appartement.Comme le résume Yann Krejci, co-fondateur et président de l'association Passerelle angevine, "le but du dispositif "Rénov'Appart" n’est pas de faire pour les gens, mais de faire avec les gens. Pour une personne qui ne sait pas comment s’y prendre, rénover un appartement peut être parfois très complexe". Un animateur - embauché en CDI en 2012 grâce notamment, au dispositif Emploi Solidarité de la Région qui subventionne la première année 60 % de son salaire, soit une aide de 15 000 €  - accompagne les familles dans leurs travaux de A à Z.

En 2012, neuf appartements ont été entièrement rénovés, pièce par pièce, de la tapisserie à la peinture en passant par l’électricité de base ou la petite menuiserie. Ouvert aux bénéficiaires des minimas sociaux et centré sur des quartiers prioritaires de l’agglomération angevine, le dispositif comprend également un volet social : au delà des travaux, il s’agit de proposer aux bénéficiaires, fragilisées financièrement ou par un handicap, de se réapproprier leur autonomie, de reprendre confiance en leurs propres capacités.

Des objectifs personnels en phase avec les missions de l’association. Si ses statuts indiquent sobrement "offrir à toute personne en difficulté les moyens de sa réinsertion sociale", pour son Président, "ce sont les gens qui viennent ici qui la définissent le mieux : ils disent régulièrement que Passerelle constitue une deuxième famille". Par le biais des ateliers de couture, de cuisine, d’initiation à l’informatique ou de soutien à la langue française les sept salariés de l'association leur offrent de l’écoute, parfois du soutien, mais leur permettent avant tout de sortir d’un certain isolement et de tisser des liens de solidarité.

 

Vidéo : Pierre Bordais

 

Témoignages de Yann Krejci :

 

 

Depuis 1994, à Angers, l’association Passerelle propose aux personnes en difficulté de se réinsérer socialement par le biais d’activités. L’atelier d’amélioration de l’habitat, créé en 1998, et fort d’un succès croissant, a évolué au fil du temps pour devenir, en 2012,  partenariat avec la Régie de Quartier d’Angers, le dispositif "Rénov’Appart".

 

Comme le résume Yann Krejci, co-fondateur et président de l'association Passerelle angevine, "le but du dispositif "Rénov'Appart" n’est pas de faire pour les gens, mais de faire avec les gens. Pour une personne qui ne sait pas comment s’y prendre, rénover un appartement peut être parfois très complexe". Un animateur - embauché en CDI en 2012 grâce notamment, au dispositif Emploi Solidarité de la Région qui subventionne la première année 60 % de son salaire, soit une aide de 15 000 €  - accompagne les familles dans leurs travaux de A à Z.

En 2012, neuf appartements ont été entièrement rénovés, pièce par pièce, de la tapisserie à la peinture en passant par l’électricité de base ou la petite menuiserie. Ouvert aux bénéficiaires des minimas sociaux et centré sur des quartiers prioritaires de l’agglomération angevine, le dispositif comprend également un volet social : au delà des travaux, il s’agit de proposer aux bénéficiaires, fragilisées financièrement ou par un handicap, de se réapproprier leur autonomie, de reprendre confiance en leurs propres capacités.

Des objectifs personnels en phase avec les missions de l’association. Si ses statuts indiquent sobrement "offrir à toute personne en difficulté les moyens de sa réinsertion sociale", pour son Président, "ce sont les gens qui viennent ici qui la définissent le mieux : ils disent régulièrement que Passerelle constitue une deuxième famille". Par le biais des ateliers de couture, de cuisine, d’initiation à l’informatique ou de soutien à la langue française les sept salariés de l'association leur offrent de l’écoute, parfois du soutien, mais leur permettent avant tout de sortir d’un certain isolement et de tisser des liens de solidarité.

 

+ photo

 

Légende : Henry en train d'aider un bénéficiaire à détapisser son appartement.

 

+ lien vidéo

 

+ son

 

Maine-et-Loire, Angers, solidarité, logement, social, association, insertion, vidéo, audio

Solidarité, logement

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information