A- A A+

11 / 06
2013

À la fin de l’année 2012, les résidences HLM de la rue Louis Fourest, à Trélazé, ont bénéficié d'un lifting complet : isolation, menuiseries, peintures… Une réhabilitation nécessaire pour ces 34 logements construits il y a plus de 30 ans.

 

Les résidences HLM de la rue Louis Fourest à Trélazé seront moins énergivores.Construits en 1982, les 34 logements de la résidence HLM de la rue Louis Fourest, à Trélazé, ont dernièrement vu souffler un vent de fraicheur sur leurs façades vieillissantes.

 

"Nous fonctionnons de la même manière pour tout notre parc immobilier", explique Jean-Claude Charles, directeur au développement et à l’habitant de la société HLM Val de Loire, gérante des immeubles."Tous les 20 à 25 ans, nous revoyons l’ensemble des logements pour entretenir notre patrimoine et pour améliorer la qualité de vie de nos locataires", poursuit-il.

 

Un chantier classique pour le bailleur social, qui tous les ans procède à la réhabilitation de 300 logements, sur un parc immobilier en comptant un millier dans tout le Maine-et-Loire.

Une augmentation de loyer compensée par une économie de charges

Rue Louis Fourest, les concertations auprès des habitants ont débuté en 2011 afin de remonter les besoins de réhabilitation les plus urgents. Puis à partir de février 2012 et pendant six mois, les artisans se sont succédé à l’intérieur des résidences.

 

"Une caméra thermique nous a permis d'identifier les fuites et ainsi renforcer l'isolation. Nous avons aussi revu l’électricité, l’étanchéité à l’air grâce à de nouvelles menuiseries. Dans les logements, nous avons refait les sols, les faïences, les peintures, nous avons installé des douches et des économiseurs d’eau. Et pour l’ensemble des immeubles, nous avons mis en place des containers enterrés en tri sélectif à la place des vide-ordures."

 

Pour financer ce chantier, d’un budget global de 705 000 €, le bailleur social a bénéficié des aides de la Région des Pays de la Loire (5 443 €), du Département du Maine-et-Loire (38 000 €) et de Angers Loire Métropole (75 000 €). "Nous fonctionnons en grande partie sur nos fonds propres mais nous demandons à chaque locataire une participation sous la forme d’un léger complément de loyer qui sera ensuite compensé par les économies qu’ils feront sur leurs charges puisque leur logement sera moins énergivore."

 

Pour en savoir plus : www.levaldeloire-immo.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information