A- A A+

29 / 02
2012
> Thématiques : Culture / Sport

Voûte de la chapelle nord de l’église Saint-Martin de la petite commune de Genneteil dans le canton de Noyant, au nord/est d'Angers (Photo P. Giraud, service du patrimoine Pays de la Loire).

Après un diagnostic réalisé par les services de la Région, les collectivités sont invitées à mettre en valeur les peintures murales qui ornent de nombreux édifices. En Maine-et-Loire, ce patrimoine, souvent méconnu, est d'une grande richesse.


636 édifices abritent des peintures murales dans le département du Maine-et-Loire, soit près de deux bâtiments par commune en moyenne. Réalisées entre le Moyen-Age et le XXe siècle, elles représentent un riche patrimoine méconnu des habitants.
Afin de valoriser ces œuvres auprès du grand public, le service Patrimoine de la Région des Pays de la Loire vient de réaliser un diagnostic sur l'ensemble de son territoire (1). 2 575 sites à peintures murales ont été répertoriés, aussi bien dans les églises, les mairies, les édifices industriels que les hôpitaux. "Ce projet a deux objectifs essentiels : améliorer les connaissances scientifiques sur ces peintures et renforcer l'attrait touristique des communes en les valorisant auprès du grand public", souligne Christian Davy, chercheur au service Patrimoine.

 

En partenariat avec les élus

 

L'analyse des informations recueillies par les enquêteurs sur le terrain en 2010 a permis de définir onze pistes de réflexion, qui pourraient donner lieu à des recherches plus approfondies. "Nous avons découvert d'intéressantes peintures sur les monuments aux morts des paroisses à l'intérieur des églises, indique Christian Davy. Les très nombreuses œuvres réalisées entre 1850 et 1950 mériteraient également d'être mieux connues. Le potentiel est riche. Il reste à présent à trouver la meilleure manière de l'utiliser en interne et en partenariat avec les élus."
Après avoir été présenté en novembre 2011 aux acteurs du patrimoine à l'Abbaye de Fontevraud, le rapport sur le diagnostic sera envoyé à l'ensemble des mairies et aux conseils généraux. À eux ensuite de se l'approprier et d'engager des actions de recherche et de valorisation des peintures murales présentes sur leur territoire.
Le résultat du diagnostic devrait être diffusé également sur le site internet de la Région.  
Dans le Maine-et-Loire, les sites les plus importants se trouvent à Angers (dans le chœur de la cathédrale et la chapelle de l’hôpital), à Genneteil, Pontigné, Chemillé, Grézillé, Sousigné, Miré, Nyoiseau et Montreuil-Bellay.

 

(1) Le coût du diagnostic s'est élevé à 100 000 €

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information