A- A A+

25 / 10
2013

Créer des cellules photovoltaïques sur des supports souples pour recharger sa tablette, son téléphone… via des procédés soucieux du développement durable : c’est le pari scientifique lancé à Angers par l’Institut moléculaire Moltech-Anjou. Focus sur le projet Green Sco.

Green Sco, pour la synthèse de matériaux "semi-conducteurs organiques"… conçus selon les principes de la chimie verte. À Angers, un groupe de recherche conduit par le chimiste Pierre Frère a lancé son pari en janvier 2013, au sein de l’Institut des sciences et technologies moléculaires Moltech-Anjou.

Maîtres de conférence, professeurs, doctorant, chargé de recherche CNRS : les participants au projet Green Sco."Notre objectif est de synthétiser de nouveaux matériaux possédant des propriétés semi-conducteurs pouvant produire de l’énergie", explique Pierre Frère. "Des cellules photovoltaïques en somme pouvant être fixées sur des matériaux en polymère souple, à la manière d’un film plastique sur une coque de tablette, de téléphone portable, un sac ou un produit textile…"

"L’initiative repose sur les douze principes de la chimie verte, qui visent à constituer des composants chimiques en économisant les matières premières, et surtout  en limitant au maximum les déchets et les rejets toxiques au cours de la phase de production", poursuit-il. C’est là toute l’originalité de ce défi lancé aux acteurs régionaux de la recherche par Pierre Frère et son équipe, pour un montant évalué à 300 000 € avec une aide de la Région des Pays de la Loire de 220 000 €. "Il s’agit de trouver des matériaux alternatifs au silicium, coûteux, susceptibles d’être produits à grande échelle pour alimenter les marchés industriels."

Une initiative pionnière

Pour ce faire, l’unité angevine travaille en étroite collaboration avec le laboratoire nantais Ceisam. "Le pari de ce projet est aussi de faire travailler ensemble, pour la première fois, deux laboratoires en complémentarité : Ceisam a un groupe spécialisé dans la chimie verte et notre unité dans les matériaux semi-conducteurs. Ce projet fait encore état d’initiative pionnière en France, où les travaux scientifiques autour de la chimie verte pour les matériaux semi-conducteurs en sont encore aux balbutiements… alors que de plus en plus de publications apparaissent sur le plan international en Amérique du Nord, en Australie…"

Planifié sur trois ans, le projet a d’ores et déjà permis la naissance de molécules de synthèse, qui doivent désormais être soumises à une phase de test.

Pour en savoir plus : moltech-anjou.univ-angers.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information