A- A A+

28 / 10
2013

"Le vin rouge contient des molécules susceptibles de traiter les maladies métaboliques et cardiovasculaires". À Angers, le chercheur Ramaroson Andriantsitohaina et son unité de recherche ont prouvé l’intérêt des polyphénols contenus dans le vin… bientôt testés sur des humains.

L’obésité, l’hypertension, le diabète… Ces maladies de plus en plus répandues vont malheureusement coûter très cher à la société dans les années à venir. Contre toute attente, le vin rouge présenterait des vertus à cet égard. Et constitue, depuis de nombreuses années le sujet d’études de Ramaroson Andriantsitohaina, directeur de recherche à l’Inserm d’Angers.

À Angers, l’équipe du chercheur Ramaroson Andriantsitohaina (au centre) étudie les  propriétés pharmacologiques du vin rouge."Nous sommes la première unité de recherche* au monde à avoir démontré, en 1995, que les polyphénols contenus dans le vin rouge pouvaient améliorer la circulation sanguine et donc la baisse des maladies cardiovasculaires, malgré une alimentation riche en graisse", indique le chercheur. En janvier 2010, l’unité réussissait ainsi à déterminer le mécanisme d'action des polyphénols, naturellement présents dans le vin rouge, jusqu’ici inconnu de la communauté scientifique.

Bientôt des tests pilotes sur des humains

Ces résultats encourageants poussent les scientifiques à développer leurs études sur la vigne. Soutenu par la Région des Pays de la Loire à hauteur de 55 000 €, le projet donne aujourd’hui une caution scientifique et confirme les résultats probants des polyphénols sur la santé.

"Nous sommes désormais confrontés au coût clinique de l’opération (800 000 €), qui consiste à pratiquer des tests sur patients, formuler le produit en gélules tout en veillant à se conformer aux normes d’allégation santé. Mais d’ores et déjà, des investisseurs américains ont manifesté leur intérêt pour le développement de ce type de produit."

En début d’année prochaine, un test pilote sera pratiqué sur des personnes souffrant d’apnée du sommeil, trouble associé aux maladies métaboliques.

* Unité mixte de recherche INSERM 1063 "Stress Oxydant et Pathologies Métaboliques".

Pour en savoir plus : www.sopam.univ-angers.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information