A- A A+

14 / 11
2013

Après un premier contact en 2007 avec la Chine, le Conseil des équidés des Pays de la Loire a mis en place un référent pour développer un marché du cheval prometteur. La deuxième région française en matière d'équidés compte bien y présenter ses nombreux atouts.

L'un des trois purs-sangs vendus en Chine, issu du centre d’entraînement mayennais de Senonnes.Fédérer les acteurs de la filière équine, aider au renouvellement des générations et favoriser le  développement des marchés en France ou à l'international : le Conseil des équidés est une association représentant l'ensemble des acteurs régionaux de la filière.

"Depuis longtemps présente sur le territoire grâce au Cadre Noir de Saumur, la filière des Pays de la Loire compte parmi les premières de France", indique Philippe Foucher, délégué général du Conseil des équidés des Pays de la Loire. "8 000 personnes sont employées directement ou indirectement  par la filière équine : aux côtés des éleveurs, on trouve un monde de selliers, de bottiers, de constructeurs de carrières et d'écuries, d'animateurs… En Pays de la Loire, la compétition* est aussi très développée avec 50 hippodromes, c'est-à-dire autant qu'en Angleterre !"

Leur premier contact avec la Chine remonte à 2007 : le Conseil des équidés avait accompagné une mission économique de la Région des Pays de la Loire à Qingdao. "Suite à cela, nous avons formé, à l'École Nationale d'Équitation (ENE) de Saumur, à la demande de la Province du Shandong, des cavaliers chinois et vendu des chevaux en vue de la constitution de leur première équipe de concours complet. C'est ainsi que leur première participation aux "Jeux chinois", le plus grand événement sportif national, a été couronnée par une médaille de bronze : ce fut un moment fondateur pour développer notre présence sur place."

Ayant identifié un marché balbutiant mais à fort potentiel, le Conseil des équidés des Pays de la Loire s'associe à celui de Basse-Normandie pour pouvoir répondre aux attentes locales. S'appuyant sur le bureau chinois de la Région des Pays de la Loire, un référent de la filière équine est en place depuis novembre 2012. Montant de l'investissement : 40 000 €, avec le soutien des Région Basse-Normandie et Pays de la Loire (6 880 € pour cette dernière).

Développer la filière "cheval" en Chine

"Le référent a pour mission de représenter la filière des deux régions et de développer économiquement notre présence. C'est ainsi que trois premiers pur-sangs de Mayenne sont arrivés en septembre en Chine. Et des formations sont en cours de montage en France pour des professionnels chinois, par exemple à l’École Vétérinaire de Nantes ou chez les cavaliers."

Des projets de camps de vacances pour jeunes Chinois sont également à l'étude ainsi que le développement de la vente de chevaux de course. Pour cela, la création à terme d'un "dépôt-vente" en Chine est envisagée avec le soutien des marchands de chevaux. Cette plateforme permettrait d'optimiser les coûts de quarantaine et de transports imposés par les autorités douanières.

* ou encore les CSIO de La Baule, le mondial du Lion d'Angers et toutes les épreuves de Saumur.

Pour en savoir plus : www.conseil-equides.com et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information