A- A A+

15 / 01
2015
Le cours d'eau mayennais le Vicoin prend un nouveau visage. Ou du moins il le retrouve. Avec le nouveau programme d'actions 2015-2021 porté par le Syndicat du bassin du Vicoin, l'accent est mis sur la restauration écologique et la suppression des barrages.

À Saint-Berthevin, l'ancien barrage des Brosses a été partiellement démantelé sur le Vicoin. Une nouvelle ère. Signes des temps, les ouvrages hydrauliques, construits au fil des ans et du Vicoin, pour alimenter les moulins n'ont plus lieu d'être. "Jusqu'en 2009, on dénombrait 18 ouvrages érigés sur la cinquantaine de kilomètres du cours d'eau", indique Nicolas Boileau, technicien de rivière pour le Syndicat du Bassin du Vicoin. "Dans un contexte économique transformé, non seulement ces ouvrages sont devenus inutiles et vétustes, mais ils sont inefficaces pour lutter contre les inondations."

De 2009 à 2014, le syndicat a alors entrepris la destruction de 15 ouvrages. "Ce sont principalement des barrages, dont la rénovation était en outre impossible à assumer financièrement seul". Un autre leitmotiv plaide à cette déconstruction. "Depuis une dizaine d'années, le syndicat a revu ses missions en intégrant la dimension écologique du Vicoin. La priorité est donnée à l'amélioration de la qualité des eaux par des méthodes douces."

Depuis 2009, les berges sont entretenues pour lutter contre l'érosion, des points d'abreuvement sont aménagés pour le bétail et enfin les espèces envahissantes, comme la Renouée du Japon, sont combattues. "Nous avons aussi adopté une approche morphologique du cours d'eau : les écoulements sont-ils naturels ? L'oxygénation est-elle suffisante ?…"

Une approche qui conforte le démantèlement des ouvrages hydrauliques pour la préservation des espèces piscicoles et oriente le syndicat pour sa nouvelle feuille de route : le Contrat territorial milieu aquatique engagé pour un coût d'1,4 M€* pour la période 2015-2021.

"Dès juillet, les travaux de restauration écologique se poursuivront avec la suppression d'autres barrages et le réaménagement des radiers des ponts : ces parties basses d'ouvrages demandent à être réhaussées pour permettre le franchissement des poissons, et notamment des espèces migratrices pour qu'elles puissent de nouveau remonter le Vicoin."

* Ce contrat est soutenu par l'Agence de l'eau (50 %), le Département de Mayenne (20 %) et la Région des Pays de la Loire (10 %). Il s'inscrit en complémentarité du Contrat régional Bassin Versant de la Mayenne.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information