A- A A+

26 / 01
2015
Voici un musée qui cultive sa confidentialité jusqu'au Japon. Dans l'intimité de Cossé-le-Vivien, le musée Robert Tatin bat des records de fréquentation en Pays de la Loire. Focus sur deux actualités qui entendent booster cette locomotive du tourisme mayennais.

On ne présente plus le musée Robert Tatin, à Cossé-le-Vivien. D'une part parce que le peintre, sculpteur et céramiste mayennais (1902-1982), a réussi à faire d'un incroyable inventaire artistique l'œuvre d'une vie : un dragon monumental de quatre mètres de haut, une encre de chine sur Spoutnik, 19 statues géantes sur les premières heures de l'histoire humaine, une sculpture représentant Alfred Jarry* ou encore des créations textiles en tous genre. Et parce qu'au cœur de la Mayenne, le site cultive un dynamisme qui fait écho jusqu'au Japon.

Nouvel exemple de cette vivacité, la prochaine exposition temporaire "Jeux, enjeux". "Du 31 janvier jusqu'au 14 juin, nous présentons 40 œuvres, la plupart sorties pour la première fois de notre bâtiment de conservation", indique Bruno Godivier, directeur du musée. Les ressources ne manquent pas puisque le musée recense pas moins de 6 000 œuvres de Tatin !

"Nous avons retenu le thème du jeu car l'artiste jouait énormément avec les idées, avec les mots. Il était connu pour ses calembours mais en réalité son approche est très fine. Il y a une correspondance permanente avec les enjeux actuels car l'artiste n'a eu de cesse d'interroger les mystères de l'homme et de l'univers, la place de la culture et de l'art, etc."

Avec plus de 25 000 visiteurs en 2014, le site affiche une fréquentation croissante d'année en année. "Des Japonais atterrissent à Paris et demandent la direction du musée !", sourit Bruno Godivier. "Les gens viennent et reviennent pour le plaisir, pour une découverte et une redécouverte sous un autre angle."

Pour soutenir cette dynamique touristique, le musée a été le premier site mayennais à recevoir, en 2014, le label "Accueil vélo". "Nous avons été de suite volontaires dans cette démarche parce que le développement durable est la voie de notre territoire. C'est aussi un moyen agréable de mettre en réseau les lieux d'accueil, de visite et d'hébergement. Toujours avec l'idée de faire du musée une locomotive, particulièrement pour les sites de proximité."

* Restaurée en 2013 avec un soutien de la Région des Pays de la Loire de 6 935 €.

Pour en savoir plus : www.musee-robert-tatin.fr

Crédit photo : "Musée Robert Tatin".

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information