A- A A+

25 / 05
2012

 

A Laval, la société Red Motion a vu le jour en 2010, fondée par trois anciens étudiants d’une même promotion. Après avoir mis au point un nouveau concept de guidon de vélo pour pratiquants chevronnés, elle planche actuellement sur une version grand public qui devrait être commercialisée en 2014. 


Avant même d’avoir achevé leur formation en ingénierie de matériel sportif ergonomique à l’université de Savoie, François Mermoud, Nicolas Seynaeve et Tanguy Arnaud ont décidé de se lancer dans la conception d’un guidon de vélo révolutionnaire. Principal objectif du produit : filtrer les vibrations et chocs traumatisants liés aux pratiques cyclables sur des terrains irréguliers.
Octroyée par Oséo, entreprise publique d’aide à l’innovation, une bourse « jeunes innovateurs » leur permet de réaliser les premiers prototypes. Nous sommes alors en 2007. Amateurs de sport et notamment de cyclisme - Nicolas Seynaeve pratique assidument le vélo sur route -, les trois compères sont convaincus qu’il est possible de filtrer davantage de fréquences de chocs que celles visées par les fourches télescopiques dont sont équipés nos vélos contemporains.

Dénommé "Baramind", leur guidon est un modèle d'équilibre : une pièce en composite offre une flexibilité optimale vers le bas tandis que des pièces en plastique permettent de maintenir un niveau de rigidité vers le haut. Interchangeables, ces dernières permettent même une personnalisation fonctionnelle selon le type d’utilisation ou le poids du pratiquant.

 

Plusieurs récompenses…

 

La dimension novatrice et l’efficacité du projet lui valent plusieurs prix, à commencer par celui des Audi Talents Awards en 2008. Un an plus tard, lauréats du Grand Prix Idénergie*, les concepteurs se voient attribuer 20 000 € et, surtout, huit mois d’enseignement à la gestion d’une entreprise innovante. La société Red Motion est alors créée à Laval en avril 2010. Elle est aujourd’hui dirigée par Nicolas Seynaeve et François Mermoud, son président.
« Depuis son lancement commercial en septembre 2011, Baramind vise les pratiquants intensifs, principalement pour des raisons de coût à l’achat d’un produit intégralement fabriqué en France. Ce marché-niche est aussi un moyen de faire tester et valider le produit par des spécialistes », explique François Mermoud.
Sur le terrain, les tests démontrent en effet que la filtration des chocs au niveau des avant-bras et de la tête réduit considérablement la fatigue musculaire. Mais Red Motion souhaite que sa technologie innovante, labellisée par le pôle de compétitivité des ensembles métalliques et composites complexes EMC2, profite à un public plus large. La mise au point du produit marque alors le début d’une collaboration avec l’école d’ingénieurs ICAM à Nantes et la société Caliplast basée à La Planche (44). Toujours en phase de levée de fonds, Red Motion a déjà reçu le soutien de la Région des Pays de la Loire avec une subvention de 50 000 €.
La commercialisation de cette nouvelle version grand-public est prévue pour 2014.

 

* Depuis 2007, Idenergie est un concours s'adressant à des créateurs d'entreprises innovantes, au stade de l'idée.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information