A- A A+

04 / 08
2015
> Thématiques : Économie / Tourisme, Emploi
À Changé, le métier de traiteur prend un coup de jeune. Deux passionnés de cuisine s'emparent des produits du terroir mayennais pour les revisiter à leur sauce, avec créativité. Mélibée, itinéraire d'une entreprise en pleine croissance.

Le duo de restaurateurs s'est rencontré sur les bancs du lycée hôtelier à La Roche-sur-Yon, jusqu'à sortir de son "cocon", en 2013. "Mélibée, c'est le nom d'un papillon", indique François Chartier, co-associé avec son ami Simon Baron. "Quand on a créé l'entreprise, on a trouvé que le papillon rassemblait au métier de traiteur. Pour le côté éphémère, la transformation et la bonification de la matière..."

François Chatrier et Simon Baron (de gauche à droite), deux associés à la tête de Mélibée, à Changé.Un investissement de 160 000 € est mis sur la table pour faire l'acquisition d'un fonds de commerce, à Changé. Pas une paille. "Vendéens d'origine, on ne connaissait personne ici, donc il a fallu qu'on se bouge. On a vendu nos voitures et sorti 10 000 € chacun, le reste est venu en emprunt et en aide à la création*. Changé nous a plu pour sa proximité de Laval. Avec 6 000 habitants, c'est une petite commune mais très étendue, qui compte de nombreuses entreprises et quelques gros industriels." Précisément la cible principale visée par Mélibée. L'entreprise n'a ni restaurant ni boutique mais un laboratoire, qui élabore des cocktails, des menus pour des mariages ou fêtes familiales et des plateaux repas en livraison.

Filet de bœuf fumé au foin, maki de truite au citron confit, fromage d'Entrammes ou brie de Montsûrs... "On exploite au maximum les produits locaux. On s'est rendu compte que souvent dans l'offre existante, les cartes de traiteurs n'avaient parfois pas évolué depuis une quinzaine d'années ! On a notre spécificité à jouer avec notre créativité et notre expérience." Avant de s'installer ensemble, chacun a gagné son pain différemment : "Simon a travaillé dans des brasseries, restaurants gastronomiques et restaurations collectives de Vendée. Moi je suis parti travailler en Suisse, à la Rochelle, puis quatre ans au Luxembourg au service traiteur d'un grand restaurant. C'est comme ça que j'ai eu le déclic pour ce métier."

Trois ans après la création de Mélibée, la mayonnaise commence à prendre. "La première année, on a fait 130 000 € de chiffre d'affaires. En 2015, on est à 350 000 € avec sept à huit personnes en renfort chaque week-end pour organiser les réceptions, servir ou aider en cuisine. Et une cinquantaine d'entreprises nous font appel régulièrement."

* 3 000 € de la plateforme Initiative Mayenne sous forme de prêt à taux zéro et une subvention de 2000 € de la Région des Pays de la Loire au titre de la Prime régionale à la création d'entreprise.

 

Pour en savoir plus : www.melibee-traiteur.com 

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information