A- A A+

13 / 06
2012

Au-delà de la pratique de l'équitation, l'atelier hippique forme à toutes les facettes de l'univers du cheval comme les soins ou l'entretien des espaces de vie.Des infrastructures de qualité, une large palette d'enseignements, des coûts attractifs et de solides partenariats… L'atelier hippique du lycée d'enseignement général et technologique agricole (Legta) de Laval est devenu le lieu de formation idoine pour toute une population de passionnés.


Pour le lycée agricole de Laval, il y a un avant et un après 1999. Auparavant, l'établissement proposait des activités hippiques dans le centre équestre proche. « Mais face à une demande croissante, le lycée s'est doté de ses propres installations », raconte Claire Dufeu, directrice de l'atelier hippique. En effet, le public susceptible de fréquenter la structure ne manque pas : lycéens en formation professionnelle hippique ou ayant choisi l'option hypologie, apprentis du CFA, stagiaires adultes en formation professionnelle... En 2011-2012, 300 séances d'enseignement ont ainsi été prodiguées chaque semaine, portant sur l'équitation pure mais également les soins, l'entretien des écuries ou l'éducation des jeunes chevaux.
Un manège couvert pouvant accueillir plus de 900 personnes, des écuries comprenant 41 boxes, deux vastes carrières et un rond de longe (ndr : surface circulaire destinée au travail du cheval) : « nos installations sont d'excellente qualité, commente Claire Dufeu. À la fois fonctionnelles et esthétiques. »

 

Vivre sa passion à moindre coût

 

Côté formations, les métiers liés aux courses et la maréchalerie ont le vent en poupe et permettent une insertion quasi-assurée sur le marché du travail. « A contrario, bien que très attractifs, les sports équestres ne génèrent pas beaucoup d'emplois », confie Claire Dufeu. Mais la filière possède tout de même une qualité insoupçonnée : « pour des jeunes qui auraient tendance à décrocher des études traditionnelles, une formation en lien avec leur passion du cheval permet de garder le goût de l'apprentissage. Grâce à cela, certains poursuivent leurs études dans des domaines pas toujours en lien avec le monde équestre. » Une section sportive de trente élèves permet tout de même aux plus persévérants de débuter la compétition. « Cette pratique est très onéreuse. Nous permettons à de jeunes passionnés de débuter à des coûts nettement moins élevés qu'à l'accoutumée. »

Loin de fonctionner en vase clos, l'atelier hippique constitue au contraire une véritable source d'ouverture. Dans son environnement proche se trouvent en effet la station de monte des Haras nationaux, l'hippodrome de Laval Bellevue et deux centres équestres. Par des stages ou en prenant part à l'organisation de compétitions, les élèves acquièrent ainsi une vision globale de leur secteur d'activité.
Avec la récente réforme du bac professionnel*, Claire Dufeu s'attend à une activité renforcée sur les trois prochaines années. Pour relever ce défi, l'atelier hippique vient tout juste d'acquérir deux chevaux supplémentaires, portant ainsi à 32 le nombre de chevaux d'instruction. Après avoir financé une partie des équipements lors de la création de l'atelier, la Région des Pays de la Loire a soutenu cette acquisition avec une subvention de 10 000 €.

 

* Avant la réforme de 2009, achevée à la rentrée 2011, le Baccalauréat Professionnel se préparait après deux années de BEP voire de CAP. 80 Bacs Pros sont désormais accessibles après une seule année de seconde professionnelle ; la durée totale de formation passe donc de quatre à trois années.

Au-delà de la pratique de l'équitation, l'atelier hippique forme à toutes les facettes de l'univers du cheval comme les soins ou l'entretien des espaces de vie.

 

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information