A- A A+

04 / 04
2016
Riche en forêts et terres bocagères, le territoire des Coëvrons met sur pied une véritable filière de bois déchiqueté pour valoriser ses ressources locales. Prochaine étape en vue : la construction d'une nouvelle plateforme de stockage, d'ici la fin 2016.

À Sillé-le-Guillaume, une plateforme de bois déchiqueté gérée par la SCIC Mayenne Bois Énergie. 5 000 tonnes par an : c'est le volume de bois secs disponible chaque année sur le territoire des Coëvrons. Pour tirer parti de ce potentiel, la Communauté de communes a engagé la mise en place d'une filière bois il y a deux ans, avec différents partenaires : agriculteurs et structures agricoles, exploitants forestiers, collectivités intéressées ainsi que le conseil de développement.

Un potentiel à exploiter

"L'objectif est de favoriser la mise en place d'installations de chauffage en bois déchiqueté local, encore trop peu nombreuses au regard du potentiel", indique Gaël Piedoie, chargée de mission pour la Communauté de communes des Coëvrons. "Une enquête, réalisée par la FDCUMA 53* auprès des agriculteurs, a révélé que 18 d'entre eux — sur 25 participants — sont intéressés pour commercialiser du bois déchiqueté."

Un réseau de chaleur en place à Évron

Pour donner corps à cette filière, la Communauté de communes s'est rapprochée de la Société coopérative d’intérêts collectifs (SCIC) Mayenne Bois Énergie, dont la Communauté de communes est devenue membre. "La SCIC assure déjà la gestion de six plateformes de bois déchiqueté d'origine bocagère en Mayenne. Les agriculteurs qui fournissent le bois s’engagent à assurer une bonne gestion de leurs haies."

Cette dynamique vertueuse connaît déjà ses premiers effets : depuis novembre 2015, la SCIC travaille avec des agriculteurs pour alimenter le réseau de chaleur d’Évron, qui rassemble une vingtaine d’installations : le lycée Raoul Vadepied, le jardin aquatique, l'hôpital… 4 000 tonnes de bois sec y sont utilisées chaque année, dont 5 % sont d'origine locale.

Une plateforme en projet

Pour renforcer la boucle, une nouvelle plateforme de stockage et de séchage du bois bocager est aujourd'hui en projet à Évron. D'un coût estimé à 200 000 €, cet investissement est soutenu par la Région des Pays de la Loire (40 000 €) au titre du contrat régional signé en 2013 avec la Communauté de communes des Coëvrons.

"Cette nouvelle unité permettra de développer l'exploitation du bois énergie, et de valoriser davantage la ressource du territoire avec un premier objectif : atteindre 10 % d'approvisionnement en bois local à court terme". Le lancement des travaux est prévu fin 2016.

* Fédération départementale des coopératives d'utilisation de matériel agricole.

Pour en savoir plus : www.coevrons.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information