A- A A+

05 / 01
2012


Des agriculteurs mayennais ont décidé de s'associer pour créer le GEDAR 53* (Groupement d’employeurs départemental agricole et rural), afin d'offrir un emploi à temps plein à leurs salariés. L'idée est originale. Elle a permis de créer 13 emplois partagés et de soulager des agriculteurs souvent débordés.

 

Depuis septembre dernier, Romain Cottier partage un plein temps stable entre trois exploitations agricoles du centre-est Mayenne. Quatre matins par semaine, il fait la traite des vaches à Juvigné, libérant une agricultrice qui ainsi s’occupe de son enfant avant l’école. Le reste du temps, il se partage entre deux autres exploitations, l’une à Chailland, l’autre à Contest près de Mayenne sur des productions variées : lait, porcs et céréales avec un volet entretien.

Romain Cottier est salarié de GEDAR 53, un groupement d'agriculteurs. Créée en 2008, l'association met à disposition de ses membres adhérents, des salariés en emploi partagé, liés au groupement par un contrat de travail. Les exploitations ayant des besoins à temps partiel complémentaires sont regroupées en îlot. Treize îlots ont ainsi été constitués et treize emplois plein temps créés, répondant aux besoins d’une trentaine d’exploitations. "On a le temps de s’investir dans chaque ferme", estime Romain Cottier qui apprécie à la fois l’autonomie sur le lieu de travail et "que tout soit bien cadré" administrativement.

Non seulement, le GEDAR permet donc de créer des emplois à temps complet, mais également aux agriculteurs de bénéficier simplement d'un complément de main d'œuvre bien souvent précieux. Une démarche originale que la Région des Pays de la Loire a souhaité soutenir en allouant une aide de 1500 € par emploi "partagé"  (1).

 

Un véritable enjeu en Mayenne

 

L’ambition affichée en 2008 était plus importante, reconnaît Georges Plessis, le président du GEDAR 53 chez qui Romain Cottier intervient. Une des volontés était de créer suffisamment d’îlots pour asseoir le poste de la coordinatrice Florence Boittin, basé à la Chambre d’agriculture à Laval. C’est elle, avec les agriculteurs, qui met en concordance les besoins complémentaires pour créer un îlot, quantitativement et qualitativement. Pour Georges Plessis, la crise du lait en 2010 et la conjoncture générale n’ont pas favorisé jusqu'à présent l’émergence de ce type d’emplois. Un réel frémissement commence tout juste à se faire sentir.

Mais des freins existent encore. "L’emploi agricole est trop vu comme une charge, pas comme un investissement", résume Georges Plessis. Les exploitants ne sont pas forcément habitués à déléguer, craignent le volet administratif, et se tournent volontiers vers plus de mécanisation, quand ils n'abandonnent pas tout simplement certaines productions lorsque l’un des membres d’un GAEC part à la retraite par exemple.

 

Pourtant, "les emplois partagés agricoles sont un enjeu à l’échelle de la Mayenne pour garder une agriculture fortement adossée à l’élevage, qui fait appel à plus de main d’œuvre, y compris en amont et en aval de l’exploitation", poursuit le président. Pour dépasser ces freins essentiellement psychologiques il faut donc du dialogue et de la formation. Le GEDAR 53 réunit ses exploitants pour apprendre à déléguer, parler sécurité du poste de travail, droit du travail (congés payés, horaires)...

Georges Plessis estime également que ce modèle d’emplois "partagés" pourrait permettre de recruter non plus des salariés polyvalents, mais des spécialistes pointus sur un type de production, exemple pour l’insémination des dindes. Ou encore, géographiquement, un îlot pourrait rassembler une ou deux exploitations avec une petite collectivité pour un bout d’emploi espaces verts. Des idées à creuser…

 

(1) Au total une enveloppe de 22 500 € pour soutenir la création de nouveaux îlots d’exploitants pour le GEDAR 53 a été votée en 2009.

 

Pour en savoir plus
www.mayenne.chambagri.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information