A- A A+

19 / 12
2012
> Thématiques : Environnement

La construction d'une nouvelle mairie est une étape importante dans l’histoire d’une commune. C’est d’autant plus vrai à Saint-Quentin-les-Anges, où les travaux de rénovation d’un ancien presbytère ont fait l’objet d’une vraie réflexion écologique et responsable.


Le bâtiment, qui s’étend sur deux étages et 160 m², date du XVIIIe siècle.C’est un bâtiment bien connu des habitants de Saint-Quentin-les-Anges. Siégeant dans un parc verdoyant au cœur même du bourg, l’ancien presbytère était pourtant inoccupé depuis déjà quelques années. "Le curé y a vécu jusqu’à son décès en 2004", révèle Jean-Yves Laurent, adjoint au maire. "Nous nous sommes alors demandé comment investir ce bâtiment communal, qui possède un vrai cachet patrimonial et une histoire : il date de 1780. Mais il n’était pas habitable en l’état et nécessitait de toute façon une vraie rénovation."

Plutôt que le vendre, la décision de le garder pour accueillir la nouvelle mairie fait vite l’unanimité et entraîne dans la foulée une longue réflexion autour des enjeux de développement durable. "Ce choix s’est imposé comme une évidence : nous voulions faire de cette rénovation un modèle de projet responsable et innovant". S’ensuit une fructueuse collaboration entre la commune et un réseau d’associations, de partenaires privés et de collectivités locales engagées dans la voie du développement durable.

Un chauffage au bois

Pour opérer cette transition, les huit mois de travaux n'ont pas été de trop. La Région y a participé à hauteur de 32 000 €. Ayant investi ses nouveaux quartiers depuis l’été dernier, la nouvelle mairie dispose désormais d’un espace confortable : une grande pièce d’accueil, une salle de réunion, le bureau du maire, et nouveauté, un coin lecture, animé par une dizaine de bénévoles, en partenariat avec la médiathèque de Craon.

La réussite du projet tient aussi dans "un compromis bien équilibré entre le cachet architectural initial du bâtiment et les contraintes de développement durable", se félicite Jean-Yves Laurent. Avec ses menuiseries maintenues en bois de chêne français, sa chaudière à bois (granulés) et son isolation optimale, le bâtiment a, de fait, largement amélioré ses performances énergétiques, tout en conservant sa belle allure classique.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information