A- A A+

07 / 05
2013

Créée en 2007 à Saint-Berthevin, la société Design Composites Solutions (DCS), et sa marque Saint-Luc, ont fait une entrée remarquée dans le monde du design de luxe. Grâce notamment à l'innovation et des ambitions tournées vers l'international.

 

C'est avec une chaise que la société Design Composites Solutions (DCS), à Saint-Berthevin, se distingue pour la première fois en 2009 dans l'univers du design. Pas n'importe quelle chaise : la première du genre réalisée en fibre de lin et en matériaux composites.

"Les prototypes ont eu un gros succès dans les salons du design", explique Frédéric Morand, fondateur de DCS. "Mais la production à plus grande échelle n'a pas pu suivre car le produit n'était pas compatible avec un process industriel."

Les activités de DCS ne tardent pourtant pas à rebondir grâce à la demande particulière d'un village du Nord de la Norvège. "Il s'agissait de repenser l'éclairage de la ville. Nous avons ainsi développé une gamme de lampadaires "intelligents" et écologiques, permettant de détecter les mouvements". Ces luminaires urbains et innovants, en composites de fibre de lin, obtiennent d'ailleurs un reddot design award, l'un des prix internationaux les plus prestigieux du design.

La France en retard sur le design

La gamme de lampadaire Shrooms, innovants et écologiques.Le démarrage de l’activité commerciale est néanmoins très récent (fin 2012), et pour le moment limité à deux produits-phares : un fauteuil et une table basse. Ce mobilier d'intérieur aux formes harmonieuses est entièrement assemblé en Mayenne, grâce à un réseau de sous-traitants de proximité.

Du design de luxe, pas accessible à toutes les bourses : 4 000 € d'entrée de gamme pour les fauteuils. "Ce sont des produits à vocation intemporelle, qui durent dans le temps. On les conçoit pour être les plus beaux et fonctionnels possibles", précise Frédéric Morand.

Des produits de niche, certes, mais un marché du design qui lui est en expansion globale. "Le niveau culturel de la planète augmente et le goût du design dans le même temps, avec de nouveaux marchés : monde arabe, Asie, Brésil… La France en revanche est très en retard". C'est pourquoi la marque Saint-Luc, portée par DCS, a prévu cette année "d'appuyer l'accélérateur sur l'export, avec 300 points de vente d'ici à cinq ans dans le monde."

Un succès programmé qui tient aussi à l'excellente réputation des créatifs français, parmi les designers les plus prisés. La Région des Pays de la Loire a accompagné en 2012 le développement de DCS et Saint-Luc en allouant une subvention de 114 000 €.

 

Pour en savoir plus : www.design-cs.com

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information