A- A A+

13 / 05
2013

Musique et arts de rue, artistes de renommée internationale et formations du cru, prestations gratuites en plus des concerts payants mais aussi travail auprès des jeunes : pour sa seizième édition, le festival Les 3 Éléphants, à Laval, se distingue à nouveau par la pluralité de sa programmation.


Les concerts débutent le vendredi au Patio, en bars et sur péniches.Du 24 au 26 mai prochain, l'incontournable festival Les 3 éléphants investira de nouveau les rues de Laval pour sa seizième édition*. Après les 8 000 entrées payantes recensées l'an dernier - sans oublier les 25 000 visiteurs sur la partie gratuite - ses organisateurs espèrent de nouveau faire carton plein. Cette année encore, difficile de ne pas reconnaître la qualité de l'affiche proposée, à commencer par le ténor de l'électro Amon Tobin. "Accompagné aux voix, il dévoilera un projet différent de sa dernière tournée, moins visuel mais avec un côté groove et hip-hop plus affirmé", annonce le programmateur Jean-François Foulon.

 

Le Français Woodkid, qui s'est récemment révélé grâce à ses vidéos envoûtantes, sera également de la partie. "Nous le suivions depuis un moment. Nous avions repéré quelque chose de singulier chez lui. Sa venue correspond aussi à notre volonté de défendre des artistes que l'on ne verra pas écumer tous les festivals de France cette année."Rock, électro, hip-hop : l'affiche éclectique des 3 Éléphants n'oublie pas non plus les groupes de l'Ouest comme les Concrete Knives (Normandie), Sexy Sushi (Nantes) ou The Dancers (Angers). "C'est important de mettre en avant ces artistes", poursuit Jean-François Foulon. "Ils seront très regardés avec la venue de nombreux professionnels."

À chaque espace sa scénographie

Les concerts débuteront donc le vendredi au Patio/Arène, dans des bars et sur des péniches. Les arts de rue débarqueront en fanfare dès le samedi avec de nombreuses prestations gratuites par une trentaine de compagnies. Chaque lieu investi fait d'ailleurs l'objet d'un travail de scénographie réalisé par quatre collectifs de plasticiens. Mais avant le lancement des trois jours de festival, c'est du côté des lycées du département qu'il faudra se tourner pour la deuxième année consécutive. Aux lycées Victor Hugo (Château-Gontier), Rochefeuille (Mayenne) et Ambroise Paré (Laval), les élèves ont en effet été formés à l'organisation d'un concert de A à Z : choix et accueil de l'artiste, opérations de communication, gestion de la sonorisation et des éclairages. Le groupe The Dancers s'est prêté au jeu cette année ; il se produira donc auprès des lycéens les 13, 14 et 16 mai prochains. Ne cherchez plus les organisateurs des festivals de demain : ils sont déjà là !

 

* L'édition 2012 avait été subventionnée à hauteur de 45 000 € par la Région des Pays de la Loire.

 

Pour en savoir plus : www.les3elephants.com

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information