A- A A+

11 / 09
2013

 

Depuis le début de l'année, la maison médicale a ouvert ses portes à Louverné. Cinq communes sont associées à la création de cette structure qui accueille treize professionnels de santé.

C'est un travail de longue haleine qui a été mené entre les élus et les professionnels de santé pour la création d'une maison de santé à Louverné. "Les discussions ont démarré au début de la mandature municipale, en 2008 : il faut du temps pour monter ce genre de projet", précise Dominique Angot, adjoint au maire en charge du dossier. Les travaux ont débuté à la fin de l'année 2011 et les premiers patients ont été accueillis en janvier 2013.

La maison de santé dispose d'une façade en bois et d'un intérieur insonorisé.Alors que la commune de 4 000 habitants ne comptait auparavant que deux médecins, elle peut désormais en accueillir quatre. Il faut dire que le secteur d'intervention est désormais élargi à 8 000 habitants, puisque quatre autres communes ont pris part au projet (Chapelle-Anthenaise, Saint-Jean-sur-Mayenne, Châlons-du-Maine et Montflours).

"Aujourd'hui, les deux docteurs qui étaient déjà présents à Louverné et une médecin, venue d'une commune voisine, exercent au sein de la maison de santé". Pour combler la dernière place vacante et remplacer un docteur sur le point de partir en retraite, un local pour stagiaire a été mis en place. "Nous avons la chance d'avoir deux médecins formateurs et nous avons espoir que les jeunes s'installent ici après leur passage."

Un secrétariat à installer

La maison de santé de 844 m2 compte déjà de jeunes professionnels du secteur paramédical dans ses rangs. Quatre kinésithérapeutes, deux pédicure-podologues, deux infirmières et un ostéopathe prennent place dans un espace de 415 m2. "Ce sont des jeunes de la région. L'installation récente d'une école de kinés à Laval nous a aidé", explique Dominique Angot.

L'organisation entre tous ces métiers et professionnels prend place petit à petit et quelques points restent à régler, comme l'installation d'un secrétariat. Mais l'expérience fait des émules. "D'autres projets de ce type se mettent en place autour de Laval". La construction, estimée à 1,3 M€, a été financée en partie par la Région des Pays de la Loire avec une aide sectorielle de 300 000 € et une subvention de 192 000 € dans le cadre du Contrat Territorial Unique (CTU).

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information