A- A A+

09 / 03
2012
> Thématiques : Économie / Tourisme

Depuis son ouverture au public, le Jardin des Renaudies accueille 10 à 15 000 visiteurs par an, dont 2 500 scolaires.A Colombiers-du-Plessis, la restauration du patrimoine des Jardins des Renaudies a permis d'améliorer l'accueil des visiteurs. Site touristique majeur du bocage mayennais, le parc floral fera bientôt l'objet d'une deuxième phase de travaux.

Les Jardins des Renaudies voient le jour en 1988 sous l'impulsion du pépiniériste Jean Renault, féru de plantes d'exception. Cinq ans plus tard, le parc de quatre hectares, où cohabitent 3 000 variétés de plantes, fleurs et arbres, s'ouvre au public. Le succès est au rendez-vous : les enfants sont séduits par son labyrinthe de maïs, et les adultes apprécient l'atmosphère apaisée, source d'inspiration pour les artistes. En 2002, la communauté de communes du Bocage Mayennais rachète le parc à Jean Renault qui souhaite passer la main. "C'est le site touristique majeur du bocage, résume Sébastien Garnier, secrétaire général de la communauté de communes. Depuis son ouverture au public, il accueille 10 à 15 000 visiteurs par an, dont 2 500 scolaires."

Composé de 21 superbes massifs, le parc est le théâtre d'expositions d'objets anciens et de vieux outils. De nombreuses animations sont organisées, aussi bien autour de l'art floral japonais que de la gestion responsable du site (conférences sur le désherbage sans produits chimiques, le compost, les économies d'énergies...). Les nombreux éléments de patrimoine qui émaillent le parc sont autant de lieux d'accueil et de passage du public : le lavoir et sa roue à aubes, la ferme du XIXe, le colombier, le fournil toujours actif...

Accueil de partenaires privés

"Il fallait restaurer ce patrimoine afin d'améliorer les conditions d'accueil", explique Sébastien Garnier. L'ancienne étable a ainsi été transformée en espace d'accueil du public. "La distance séparant l'accueil du parking a été considérablement réduite pour faciliter l'accès des personnes à mobilité réduite", souligne Delphine Barreau, agent d'accueil aux Jardins. Le logeais a été réaménagé pour accueillir des restaurateurs lors des animations organisées pour le public. Restauré et agrandi, le colombier s'apprête à abriter le siège de l'office de tourisme du Bocage Mayennais. Et la toiture ajoutée à la roue à aubes, par ailleurs remise en état, lui permettra de mieux faire face à l'épreuve du temps.

Coût des travaux, réalisés entre 2009 et 2010 : 285 000 € dont 106 800 € pris en charge par la Région des Pays de la Loire au titre du Contrat territorial unique (CTU).
Une deuxième phase de travaux est sur le point d'être engagée, cette fois pour un montant de 600 000 €. "Elle permettra l'accueil de partenaires privés qui pourront mettre à profit le cadre en tant que lieu de réception. 1 000 m2 de hangars seront également réaménagés dans le but de présenter une collection d'objets anciens."

Pour en savoir plus : www.jardinsdesrenaudies.fr

 

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information