A- A A+

25 / 10
2013

Démarré il y a quatre ans, le chantier archéologique de la domus de Jublains n’a pas fini de se dévoiler. Pendant sept semaines, des étudiants bénévoles encadrés par des archéologues, grattent, fouillent et mettent à jour les secrets de la demeure…

Lorsque cette maison a été construite, Jublains s’appelait encore Nioviodunum et était une cité gallo-romaine. Près de 2 000 ans plus tard, Anne Bocquet, l’archéologue en charge des fouilles sur le site de Jublains, fait le tour du dernier chantier en cours. Une vaste surface à ratisser pour dévoiler l’ensemble de la "domus" sur laquelle elle et son équipe d’étudiants travaillent depuis quatre ans.

Les objets trouvés sont stockés au musée archéologique départemental.Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette habitation regorge de surprises. Dans la pièce principale, les archéologues ont découvert un système ingénieux et précurseur de chauffage par le sol. "Ce qui est assez caractéristique, ce sont les colonnettes d’éléments en terre cuite disposées dans toute la pièce et qui supportaient le sol", explique Anne Bocquet. "À côté, une autre pièce servait de foyer où quelqu’un faisait un feu pour que l’air chaud se diffuse ensuite dans l’ensemble de la pièce, par l’intermédiaire des colonnes". Une installation qui montre que pour l’époque, le niveau de confort était assez élevé.

À quelques mètres du chantier, au musée archéologique départemental, d’autres indices viennent étayer les hypothèses des archéologues. Morceaux de murs décorés avec un enduit, ustensiles de cuisine, épingles à cheveux en os ou encore pion à jouer, la collection grandit de jour en jour. "C’est un tout un tas de petits objets qui témoignent du quotidien. Certains vont partir au laboratoire de restauration de Nantes pour ensuite intégrer la collection du musée."

D’autres objets seront étudiés et analysés cet hiver pour continuer de mieux comprendre la vie des habitants de la domus. Un travail de recherche soutenu à hauteur de 6 177 € par la Région des Pays de la Loire et qu’Anne Bocquet espère bien poursuivre sur un nouveau cycle de trois ans. Le site sera ensuite accessible au public qui peut déjà découvrir sur la commune de Jublains un théâtre, des termes ainsi qu’un temple et une forteresse.

 

Vidéo : Hélène Laurenceau

 

Présentation du chantier archéologique  :

Télécharger le fichier audio

 

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information