A- A A+

15 / 03
2012
> Thématiques : Économie / Tourisme

 

La ferme du chemin, une construction en pierres du XVIIIe, à Madré, petit village au Sud-Est de Flers.Passionné de chevaux et propriétaire d'un domaine qui leur est consacré, Jean-Yves Moche met à profit son cadre de vie et son savoir-faire à des fins thérapeutiques depuis 1996. Récemment, il a décidé de remettre à neuf certains équipements afin que les activités équestres qu'il propose aux patients comme aux touristes demeurent de qualité. L'équithérapie, ça marche!

 

Pour Jean-Yves Moche, la passion du cheval est une histoire de famille. Fils, petit-fils et arrière petit-fils de marchands de chevaux, il hérite en 1978 d'une construction en pierres du XVIIIe, à Madré, petit village de 363 âmes à 33 km au Sud-Est de Flers. Il décide alors d'en faire un écomusée dédié au rôle du cheval dans la civilisation rurale. Sellerie, écuries, outils d'époque : tout est là, au sein d'un domaine verdoyant. Les visiteurs effectuent des séjours courts à l'auberge attenante avant que ne voie le jour une véritable structure hôtelière en 1992. Quatre ans plus tard, l'activité de Jean-Yves prend une autre dimension lorsqu'il décide de proposer des séjours d'équithérapie à des personnes en situation de fragilité psychologique. Au programme : activités naturelles et sorties à cheval.

 

"J'étais tombé sur une émission dans laquelle les psychiatres faisaient état de leurs difficultés à faire sortir les personnes médicalisées", se souvient Jean-Yves. Face à ce triste constat, il imagine instantanément son domaine comme une solution d'accueil. Les séjours sont d'abord de quelques semaines. Avant que les psychiatres, convaincus des bienfaits de l'initiative, ne militent directement pour leur allongement ! Depuis quelques années, l'hôtel affiche ainsi complet avec la présence permanente de vingt-cinq « patients ».
Afin d'améliorer les activités équestres proposées, des travaux sont entrepris dès 2008, pour un total de 40 000 € dont 16 103 € financés par la Région des Pays de la Loire.
La sellerie est réhabilitée, les planchers des greniers sont repris. Une aire de douche pour chevaux fait son apparition. Les portes des écuries sont sur le point d'être remplacées, tandis qu'une sellerie annexe verra bientôt le jour.

 

La source d'apaisement recherchée

 

Ces aménagements permettent aux personnes accueillies de profiter pleinement des activités de la ferme. Elles y pratiquent le jardinage et la cueillette, ramassent du bois lors de  balades prolongées au cœur du bocage mayennais. Naturellement, les chevaux sont au centre de leur quotidien.

A l'écart des agitations urbaines, le domaine et ses activités équestres constituent la source d'apaisement recherchée. Et pas seulement pour les patients. Des touristes viennent en effet de toute la France profiter des installations de Jean-Yves. Après avoir visité les sites touristiques régionaux puis l'écomusée, ils sont généralement invités à déguster des produits du terroir comme le pain maison, cuit dans le fournil traditionnel... ou ce fameux cidre, obtenu grâce à l'action combinée des chevaux et du pressoir d'époque. Si le rôle du cheval dans nos civilisations passées n'est plus à démontrer, Jean-Yves Moche nous apprend aussi à ne pas sous-estimer celui qu'il peut tenir dans notre société contemporaine...

 

Pour en savoir plus : www.legrandchemin.com

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information