A- A A+

19 / 11
2013

Être certain de bien définir son projet et de maîtriser les compétences nécessaires à sa concrétisation : tels sont les objectifs du Plan de professionnalisation personnalisé (PPP) développé par la Chambre d'agriculture de la Mayenne. Des dizaines de jeunes créateurs d'entreprise en agriculture en bénéficient chaque année.

Depuis le lancement du dispositif, plus de 130 jeunes ont bénéficié du PPP en Mayenne.Afin de personnaliser l'accompagnement des créateurs et des repreneurs d'entreprises en agriculture, un nouveau dispositif a été mis en place en 2009 par les Chambres d'agriculture : le Plan de professionnalisation personnalisé (PPP).

"Le jeune bénéficie d’une première rencontre gratuite avec un conseille", explique Jérôme Peintre, responsable d'équipe Conseil d'entreprise à la Chambre d'agriculture de la Mayenne. "Ensuite, deux autres rendez-vous permettent de faire le point sur son projet ainsi que sur les compétences qui pourraient manquer à sa concrétisation : formations, stages en exploitation…"

Le jeune s'engage alors à effectuer un stage d'une durée obligatoire de trois jours. "Mais en Pays de la Loire, nous avons estimé que cela n'était pas suffisant". La Région des Pays de la Loire a ainsi été sollicitée pour un accompagnement complémentaire, ce qui a permis de développer des stages de cinq à sept jours. 41 500 € ont notamment été accordés en 2012 par la Région.

"En agriculture, les projets sont de plus en plus complexes et nécessitent toujours plus de capitaux", poursuit Jérôme Peintre. Au-delà des stages en exploitation destinés à se familiariser avec la réalité du terrain, des modules de formation sont donc dispensés par les conseillers d'entreprise de la Chambre d'agriculture, auxquels les partenaires du dispositif viennent parfois prêter main-forte : banquiers, juristes, agriculteurs…

Un accompagnement personnalisé

"Des jeunes de profils différents s'y rencontrent et sont capables de porter un regard critique sur les projets des autres. Il leur faut prendre le temps de réfléchir, ne pas être uniquement dans la réalisation des démarches. C'est le jeune qui doit définir son projet et non pas son conseiller."

À l'issue des modules de formation, il présente même son projet à des agriculteurs en activité qui vont pouvoir l'éclairer sur tous les paramètres à prendre en compte : risques professionnels et humains, gestion du relationnel, règles environnementales et d'urbanisme, faisabilité technico-économique…

Depuis 2010, plus de 130 jeunes par an ont bénéficié du dispositif. "Entre 110 et 115 d'entre eux se sont ensuite installés. Les autres ont préféré prendre le temps de revoir leur projet, et nous préférons cela plutôt qu'une installation trop hâtive."

 

Pour en savoir plus : www.mayenne.chambagri.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information