A- A A+

22 / 03
2012

La main d’œuvre de Sicomen est constituée d'au moins 80% de travailleurs handicapés. Avec ses 60 travailleurs handicapés, la société lavalloise Sicomen compte parmi les acteurs de l’Économie sociale et solidaire (ESS) depuis près de trente ans. A ce titre, elle a bénéficié de l'épargne salariale solidaire, dispositif qui permet à n'importe quel salarié d'orienter son épargne vers l'ESS de sa région.


Signalétique des entreprises, nettoyage et sous-traitance industriels… A première vue, les activités de la société lavalloise Sicomen ne semblent pas la distinguer d'une  entreprise traditionnelle. Et pourtant, le profil de ses employés fait tout de même d'elle l'une des cinq entreprises adaptées de Mayenne. Un statut obtenu dès sa création en 1986. Sa main d’œuvre est en effet constituée d'au moins 80% de travailleurs handicapés. Ce qui lui a permis de bénéficier de l'épargne salariale solidaire.
Ce dispositif permet en effet à tout salarié, par simple demande à la banque concernée, d'affecter son épargne salariale à l'ESS de sa région plutôt que d'en ignorer la destination.

Dès ses débuts, Sicomen a fait appel à des travailleurs souffrant de déficiences mentales. "Beaucoup ne peuvent ni lire ni compter mais ces personnes savent néanmoins faire des choses. Notre rôle est de les accompagner par l'apprentissage", raconte Paul Artis, dirigeant de l'entreprise depuis 2005. Les affaires sont d'abord florissantes, avant que Sicomen ne peine à faire face à la crise économique.

 

De nouveaux marchés

 

"En 2008, il nous a fallu demander de l'aide. C'est à ce moment que nous avons fait appel à l'épargne salariale solidaire", se souvient Paul Artis. En 2010, un crédit de 30 000 €, "à taux très avantageux", est accordé. "Nous avons pu engager une opération de conseil stratégique et de recherche de marchés afin de démarrer notre activité de signalétique d'entreprise. Nous avons également été en mesure de nous déployer au-delà du territoire local, jusqu'en région parisienne. Ces nouvelles perspectives ont permis de maintenir notre niveau d'emploi de personnes handicapées". Elles sont aujourd'hui 60 sur les 73 employés que compte Sicomen. "Beaucoup sont avec nous depuis 25 ans", ajoute Paul Artis.

Certains se sont même montrés tellement compétents qu'ils se sont vus proposer des contrats par des entreprises classiques ! "Ces travailleurs ont eu l'opportunité de faire leurs preuves, ce qui aurait été difficile sans le cadre de l'entreprise adaptée." L'élargissement du rayon d'action de Sicomen a aussi permis à ses employés de voir du pays lors de leurs déplacements professionnels: "ils reviennent de Paris avec des étoiles dans les yeux après avoir découvert les Champs Élysées, la Tour Eiffel..."  

Si les bienfaits de l'épargne solidaire pour ces entreprises sont indéniables, elle est encore sous-exploitée en Pays de la Loire. Sur les 4 à 5 milliards d'euros collectés via l'épargne salariale, seuls 2 millions financent le développement de l'ESS, qui emploie pourtant plus de 142 000 personnes. Ce constat explique la récente campagne de promotion du dispositif lancée par la Région en direction des quelque 4 800 entreprises du territoire.

 

Pour en savoir plus : www.sicomen.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information