A- A A+

08 / 09
2014
> Thématiques : Culture / Sport

Inaugurée en 2008, la Cité du Cirque au Mans, est un lieu ouvert aux compagnies de cirque du monde entier. Que ce soit pour quelques jours ou pour des résidences permanentes, les artistes s’y sentent comme chez eux.

Les artistes professionnels échangent avec le public de la Cité du cirque du Mans.Dans un coin de la grande salle dédiée aux arts du cirque, le collectif à Sens Unique est en pleine répétition de sa dernière création. La compagnie, en résidence permanente à la Cité du Cirque du Mans, peut venir travailler sur place, dès qu’elle le souhaite.

"C’est ce qu’on appelle un entrainement libre", explique Benjamin Renard, un de ses membres. "Nous venons souvent sur le temps du midi, entre deux cours dispensés par l’école. Nous pouvons utiliser toute la salle et tout le matériel nécessaire est à notre disposition."

Répéter, échanger, partager…

Originaire du Mans, le jeune artiste est passé par la Cité du Cirque avant de rejoindre l’école de cirque de Québec, où il a rencontré ses partenaires. Ils sont ensuite revenus ensemble, s’installer dans la Sarthe. "L’avantage ici, c’est que nous rencontrons d’autres artistes, d’autres compagnies. Nous pouvons échanger avec eux, et continuer d’apprendre."

En effet, un peu plus loin, Sarah, de la compagnie du Cirque Exalté, s’exerce sur son trapèze à balance, sous les yeux de son partenaire Angelos Mastakis. Pour eux aussi,  le Cité du Cirque est un atout majeur. "Pour le trapèze, il faut une hauteur de plafond de huit mètres, et un couloir de 13 mètres, il y a très peu d’endroits où l’on peut répéter ainsi", raconte Angelos.

L’année dernière une trentaine de compagnies a pu profiter des infrastructures et du matériel mis à disposition. "Il y a deux types de résidences", précise Hélène Alline, responsable des résidences d’artistes. "Celles pour la création qui durent une à deux semaines, et les résidences permanentes. En plus de leur proposer un lieu pour répéter, nous accompagnons aussi les compagnies dans leurs démarches administratives et dans la diffusion de leurs spectacles."

Faire germer des graines d'artistes

Soutenues à hauteur de 35 000 € par la Région des Pays de la Loire, ces initiatives permettent aussi de créer une vraie dynamique. Peu avant la fin du créneau réservé aux professionnels, les jeunes élèves font leur entrée dans la salle.

"Cela fait partie de notre fonctionnement", explique Hélène Alline. "Il n’y a pas de cloisonnement, les artistes professionnels sont en contact direct avec nos élèves, ce qui donne lieu à des échanges, des discussions et parfois même des démonstrations". Et c’est avec des étoiles plein les yeux, après avoir vu les plus grands, que les petits s’élancent à leur tour sur les tapis d’entrainement.

Pour en savoir plus : www.citeducirque.com

 

Un soutien de poids aux compagnies :

Télécharger le son

 

Signature : Hélène Laurenceau

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information