A- A A+

21 / 05
2012

Le resto-épicerie Les Mères cocottes a redynamisé le village de Beaumont-sur-Dème. Plus rien ne les arrête ! Après avoir repris l’épicerie de Beaumont-sur-Dème en 2010, Valérie Sardo et Marine Clouet d’Orval ont lancé un restaurant qui attire de plus en plus les toqués de cuisine, qu’ils soient de Sarthe ou d’ailleurs.


« Du bon, du frais, du local », voilà qui définit bien l’épicerie et le restaurant de Valérie Sardo et Marine Couet d’Orval, « Les Mères Cocottes » installé à Beaumont-sur-Dème. Les deux amies ont repris l’épicerie du village de 349 âmes en 2008, et depuis, elles lui ont redonné un sacré coup de jeune. « Nous sommes parties de notre propre envie : proposer à la vente de bons produits fabriqués à côté de chez nous, puis les cuisiner en ouvrant notre restaurant dans la salle d’à côté », explique Valérie Sardo, ancienne comédienne, issue d’une longue lignée de cuisiniers. Bingo ! Leur envie correspond à l’air du temps. Et voilà que la petite épicerie, en plus de récréer un lien social fort dans le village, se met à attirer les Sarthois et les gourmands. « Cette épicerie était le dernier commerce du village. En la reprenant, Valérie et Marine ont réussi à la redynamiser », explique madame le maire, Dominique Duchêne, soulagée qu’un service de proximité ait été conservé à Beaumont-sur-Dème.

 

 « Une bonne vieille cuisine de terroir »

 

Au bout d’un an, le pari est en passe d’être réussi pour les deux « cocotes » comme elles aiment à s’appeler. « L’épicerie s’autofinance, et le restaurant nous permet de nous verser un petit salaire. Et surtout, nous avons pu créer un emploi à temps plein ». C’est Céline qui a donc rejoint la fine équipe. Elle s’occupe de la caisse de l’épicerie ou du service en salle, pendant que Valérie et Marine, en alternance, sont derrière les fourneaux. Au menu, « une bonne vielle cuisine du terroir, sans chichi, copieuse et qui a mijoté en marmite tranquillement ». Et le week-end, place aux coqs ! Leurs maris respectifs les rejoignent « pour bricoler ou cuisiner », le tout dans une ambiance de poulailler en fête.
Des projets, les deux cocottes en ont plein la tête. A commencer par faire coïncider la passion de Valérie pour la comédie avec le lancement de soirées-spectacles, une fois par mois, « où ce qui est sur scène est aussi bon que ce qui est dans l’assiette ! ».
Les collectivités ont joué le jeu dans cette réussite. Dans le cadre du Contrat Territorial Unique (CTU), la Région a versé une subvention de 17 457 euros. Une aide financière qui a permis la remise aux normes de la cuisine, où mijotent à présent les légumes des voisins maraichers. Quant à la mairie, elle a notamment financé la cheminée, où rôtissent de bons gigots en ficelle.

 

Pour en savoir plus : www.lesmerescocottes.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information